Nîmes Olympique : deux matches à domicile consécutifs, deux victoires, défi réussi !

Oui c’est bien un défi qu’attendaient les hommes de Bernard Blaquart cette semaine, disputer deux matches au stade des Costières et prendre ainsi les six points. Les supporters le savent, il est difficile pour une équipe qui joue deux fois dans son stade à la suite de récolter deux victoires, et pourtant les Crocos l’ont fait !

Et pas face à n’importe qui, un premier match face à une équipe qui vise une place européenne en fin de saison et un second contre un candidat à la lutte pour le maintien.

Alors, hier les « Gladiateurs » sont entrés dans l’Arène où s’étaient installés 11 705 supporters.

L’entraîneur nîmois avait pour ce match important reconduit le même onze de départ que contre l’AS Monaco.

Une entame de folie

Les consignes du coach étaient de mettre de l’intensité d’entrée de jeu face à une équipe mal à l’aise à l’extérieur avec une seule victoire en onze déplacements cette saison.

Dès la 4e minute de jeu, Nolan Roux parvient à entrer dans la surface et sert Yassine Benrahou qui frappe instantanément mais bute sur le portier dijonnais, la moutarde lui montant au nez (pas celle de Dijon), il pousse le ballon dans un second temps dans le but.

Après ce premier but, les joueurs du Nîmes olympique ne changent pas de stratégie et continue à se ruer vers les cages du portier du Dijon Football Côte d’Or.

À la 16e minute, le meneur de jeu nîmois pensait même s’offrir un doublé mais le gardien de but dijonnais remportait son duel.

Une première période de rêve

À la 44e minute, tel un renard des surfaces, qu’il a toujours été, Nolan Roux allait presser le gardien de but adverse qui tardant trop à se dégager, se fit contrer par l’attaquant de Nîmes à huit mètres de ses buts et offrit un but « gag » aux joueurs locaux.

Les Dijonnais étaient sonnés et le public nîmois toujours prêt à mettre une pression sur l’équipe adverse, chambrait le pauvre gardien de Dijon à chaque touche de balle.

Une seconde période tout en maîtrise

En seconde période les joueurs du Nîmes Olympique, laissèrent la possession du ballon aux Dijonnais tout en gardant une maîtrise défensive sur la rencontre.

Une frayeur toutefois, traversa le stade lorsqu’à la 76e minute, Yassine Benzia, la recrue hivernale du DFCO, trouva les deux poteaux après que sa frappe enroulée, touchait le poteau droit puis le gauche avant d’être dégagé par la défense du Nîmes Olympique.

Finalement le score ne bougea pas et les crocos pouvaient savourer une deuxième victoire consécutive pour la première fois depuis le début de la saison.

Le Nîmes Olympique est en position de barragiste

Après ses deux matches et les résultats des autres équipes, le Nîmes Olympique récupère la place de barragiste et revient à trois points du premier non-relégable, leur adversaire d’hier.

Maintenant le plus difficile commence, continuer à glaner des points pour s’éloigner de cette zone rouge. La confiance est revenue, des joueurs à l’infirmerie vont revenir et le coach va pouvoir faire jouer une concurrence saine.

Le maintien est dans les pieds des joueurs et leur motivation et à la vue de leurs deux dernières sorties, on ne peut qu’être optimiste.

Impossible n’est pas Nîmois !

 



Catégories :Sports

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :