Test de « Tony Hawk’s Pro Skater 1 + 2 » : le retour du Maître

Tony Hawk, né le 12 mai 1968, est un skateboarder professionnel.

Il est notamment connu pour avoir été le premier skateboarder à effectuer la figure appelée « 900 » en 1999, mais aussi pour être le « héros » de la série de jeux vidéo associée à son nom, publiée sous licence par l’éditeur Activision.

Tony Hawk est largement considéré comme l’un des pionniers les plus influents et les plus talentueux du « Vert skateboarding », le skateboard vertical moderne, c’est-à-dire de rampe. Parmi plusieurs des surnoms qu’il porte, celui de « l’homme-oiseau » (« The Birdman ») est celui qui lui correspond le mieux.

Tout au long de sa carrière, il a fait de nombreuses apparitions dans des films, d’autres médias et dans sa propre série de jeux vidéo. Finalement ce sont cinq jeux vidéo qui porteront son nom. Mais dans l’esprit des joueurs, les deux meilleurs titres furent les deux premiers opus.

À la suite du dernier opus raté, la série s’est arrêtée. Après plusieurs années d’attente, les fans impatients, demandaient à Activision de relancer la licence car aucun autre titre ni concurrent n’a pris la place laissée vacante par Tony Hawks’s Pro Skater. C’est dorénavant chose faite, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils n’ont pas fait les choses à moitié.

 

L’éditeur Activision a fait appel à des spécialistes de la remastérisation

C’est Vicarious Visions qui est aux commandes pour cette remastérisation. Nous leur devons entre autres l’excellent travail réalisé sur la série Crash Bandicoot avec la N. Sane Trilogy. L’équipe qui plus est avait déjà travaillé sur des jeux de la série sur des consoles Nintendo comme la Game Boy Advance ou la DS.

Le jeu propose ainsi, avec un tout nouveau moteur graphique et physique, le contenu du premier et second épisode de Tony Hawk’s Pro Skater. Deux jeux sortis respectivement en 1999 et 2000 sur les consoles de l’époque. Le principe de base est simple : vous incarnez un skater et vous avez deux minutes pour accomplir une liste de missions à effectuer dans un niveau. C’est le mode arcade principal de la série, que l’on retrouve ici sous le nom de Skate Tours.

Tony Hawk’s Pro Skater 1 + 2 vous propose donc de revivre de façon actualisée cette expérience et cette (re) découverte du feeling « à la Tony Hawk » de la pratique vidéoludique du skateboard. On avance tout seul, on peut tourner à gauche, à droite, freiner, puis utiliser des boutons pour effectuer de multiples figures propres au skateboarding.

Un énorme travail réalisé sur les graphismes

On s’en doute, après deux décennies dans les placards, le plus gros travail pour les développeurs fut de rendre crédible des pixels en graphismes dignes d’une console actuelle. La vingtaine de niveaux des deux Pro Skater est colorée, riches en détail et certains éclairages sont particulièrement soignés.

 

Les personnages ont bien évidemment été retravaillés surtout pour ceux qui étaient déjà de la partie dans les années 2000.

Le choix du casting dans Tony Hawk’s Pro Skater 1 + 2 est d’ailleurs à l’image du jeu : on détecte de façon classique tout ce que l’on trouvait dans ces deux jeux, avec un petit ajout de quelques skaters de la nouvelle scène. On retrouve d’ailleurs énormément de personnalisations autant pour chaque skater que pour votre propre skateboarder que vous aurez l’occasion de créer. On constate par ailleurs une très grande partie des marques de skateboard connues de tous les aficionados de cette pratique sportive tels que DC, Element, Independant ou encore Vans…

Un gameplay hétéroclite

Par défaut, les contrôles du titre de Vicarious Visions sont à la croisée de Pro Skater 3 et des Underground avec tout ce que cela comprend de panoplies de combos. La vitesse d’exécution des figures est ainsi rapide et les sensations instantanées. Mais si vous voulez ressentir le gameplay des deux premiers opus, une option permet d’activer les contrôles de Pro Skater 1 ou 2. Une façon de contenter tous les joueurs et de s’adapter à tous les niveaux.

Au niveau des objectifs du mode Skate Tour, on retrouve à l’identique ce que l’on trouvait à l’époque à l’emplacement prêt.

Toute personne ayant un tant soit peu joué à un jeu de la série retrouvera très rapidement ses marques, ses combos automatiques et s’amusera à parcourir l’ensemble des niveaux. Pour le coup, pas besoin de faire l’ensemble des objectifs des niveaux avec chaque personnage. Il suffira de le faire une fois, et d’y revenir avec ensuite les différents skateurs pour obtenir les différents points de skill pour les améliorer.

Dans le mode en ligne, les joueurs pourront affronter des joueurs du monde entier dans les modes de jeu disponibles (trick attack, défi score, combo mambo, défi combo, graffiti horse et tag). Avant de lancer une partie, il faudra choisir entre « Jams » et « Compétitif », l’un permettant de jouer avec des joueurs de tous niveaux à tous les modes et l’autre classant les skaters selon leur expérience dans des affrontements autour du score.

 

Une bande-son en partie renouvelée

La bande-son, reprend une bonne partie de ce que l’on retrouvait dans les deux premiers épisodes, tout en ajoutant, une trentaine de chansons de groupes et artistes actuels. Tony Hawk’s Pro Skater 1 + 2 se trouve à la lignée entre un respect total du jeu d’origine, tout en proposant une modernisation de l’ensemble.

Incluant du rap, ska punk old school des 90’s, mais aussi des titres indies et des nouveaux talents, ce sont 37 nouveaux titres qui viennent s’ajouter aux titres originaux et qui font écho à la diversité de sons prisés par les skaters.

 

Conclusion

Tony Hawk’s Pro Skater 1+2 est dans les faits une très bonne refonte des deux premiers épisodes de la licence. Le travail accompli par Vicarious Visions est assez exemplaire. Le jeu est beau, fluide, les niveaux détaillés et certains effets de lumière fonctionnent vraiment bien.

Si vous vous demandez combien de temps le jeu vous tiendra en haleine, tout dépendra de ce que vous cherchez dans ce Tony Hawk’s Pro Skater 1 + 2. Si vous souhaitez juste faire le mode skate tours, remplir les objectifs et faire monter votre personnage, le jeu vous tiendra en longueur pendant une dizaine d’heures ou moins dépendant de votre skill. Mais si vous ajoutez à cela l’ensemble des défis proposés par le jeu, vous permettant de débloquer personnages cachés, cosmétiques alors la durée de jeu s’en trouvera très allongée.

Finalement cette remastérisation qui ressemble aussi à un remake avec de nouveaux personnages, de sons, et l’ajout du mode en ligne, comblera les fans de la première heure, les passionnés de skateboarding qui ne pouvaient pas jouer à un jeu de leur passion mais également à ceux qui n’ont jamais mis un pied sur un skate. Le Maître est bien de retour et sûrement pour un bon moment.



Catégories :Jeux vidéo

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :