Reprise progressive des institutions culturelles sur la ville de Nîmes à partir du 2 juin

Parties prenantes de la richesse et de la diversité du patrimoine, les équipements culturels revêtent une importance particulière pour la reprise de l’éducation artistique et des actions culturelles à Nîmes.

 

Aménagements financiers du secteur culturel en soutien à la population

Face à la crise liée au Covid-19, la ville de Nîmes a mis en œuvre des mesures de soutien à la population :

  • Accessibilité gratuite des ressources en ligne des bibliothèques
  • Dons de 1000 livres aux plus démunis, distribués via les associations HumaNîmes, le Secours Populaire et le CCAS
  • Prolongation gratuite d’un trimestre des adhésions des bibliothèques
  • Remboursement des frais de scolarité du Conservatoire pour l’année scolaire 2019/20 à hauteur de 30% tout en assurant la continuité pédagogique en proposant des cours à distance
  • Prolongation de 6 mois, à compter de la fin de validité des abonnements aux Musées de Nîmes ainsi que des pass Vénus ou Jupiter du Musée de la Romanité en cours de validité (disposition soumise au Conseil municipal de samedi 30 mai).

 

Réouverture des équipements culturels

Activité des bibliothèques
2 juin : ouverture sur tous les sites du réseau des bibliothèques d’un point de retrait à l’exception de Serre Cavalier et reprise des tournées du Médiabus

Réouverture des musées
Collections permanentes :
2 juin : réouverture des collections permanentes de Carré d’Art-Musée d’art contemporain et du Musée des Beaux-Arts

Mi juin : réouverture du Musée de la Romanité conditionné par les directives gouvernementales à venir

19 juin : ouverture du deuxième niveau du musée Carré d’Art-Musée d’art contemporain pour déployer l’exposition permanente en remplacement de l’exposition temporaire « Nairy Baghramian » initialement prévue.

1er juillet : réouverture du Museum – Musée d’Histoire naturelle

Expositions temporaires :
2 juin : réouverture de la Chapelle des Jésuites, reprise de l’exposition des Archives municipales « Fonds d’Hervé Collignon » – exposé en mars à la Galerie Jules Salles, exposée jusqu’au 21 septembre 2020

1er juillet : ouverture de l’exposition « Ours » à la Galerie Jules Salles organisée par le Museum d’Histoire Naturelle, exposition temporaire jusqu’au 15 novembre 2020

15 juillet : ouverture de l’exposition « Seyssaud » au Musée des Beaux-Arts, exposition temporaire jusqu’au 17 janvier 2021

15 juillet : ouverture de l’exposition « Camargue » au Musée des Cultures Taurines – exposition temporaire jusqu’au 15 novembre 2020

4 août : réouverture de l’exposition « Rimbaud Soleillet, une saison en Afrique » à Carré d’Art – Bibliothèque, exposition temporaire jusqu’au 20 septembre 2020

 

Reprise des animations culturelles

Reprise des visites théâtralisées proposées par le service Valorisation et diffusion des patrimoines de la ville de Nîmes : « Visions » spectacle en déambulation inédit proposant une visite du quartier Gambetta ponctuée d’embuscades théâtrales et poétiques, avec de vrais morceaux d’histoire et de vie dedans par la Compagnie Gérard – les mercredis 15, 22, 29 juillet, 5, 12, 19 et 26 août à 18 heures 30.

 

Reports et annulations

Les expositions programmées par Carré d’Art-Musée d’art contemporain et par Carré d’Art-Bibliothèque, dans le cadre des Rencontres d’Arles, sont annulées.

L’exposition temporaire « L’empereur Romain, un mortel parmi les dieux » du Musée de la Romanité, en partenariat avec le Musée du Louvre, pourrait être reprogrammée au printemps 2021.

Le théâtre Christian Liger a confirmé le report de 4 spectacles :
• Alex Beaupain, mercredi 7 octobre 2020
• Ciudades Voices, mercredi 25 novembre 2020
• Les Préjugés, vendredi 15 janvier 2021
• Rymden, vendredi 7 mai 2021.

 

Une reprise sécurisée

Afin d’assurer la sécurité sanitaire de la reprise d’activité, la ville de Nîmes a doublé le nettoyage de tous les équipements municipaux ouverts au public, d’une désinfection des surfaces ciblées.

Elle a également équipé tous les points d’accueil du public :
– d’hygiaphone en plexiglas (dispositif de protection hygiénique contre les contaminations)
– de distributeurs de gel hydroalcoolique
– de supports d’informations relatives à la diffusion des messages de prévention.

Enfin, la ville de Nîmes conseille (mais ne rend pas obligatoire) le port du masque dans tous les équipements publics recevant du public.



Catégories :Culture, Gard

Tags:,

1 réponse

  1. Je voudrais savoir quand vont reprendre les chorales d’où celles des Séniors et du Gospel à la Samaritaine ainsi que la Comédie de Nîmes et le Petit Théâtre de la Placette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :