Port du masque obligatoire aux « Jeudis de Nîmes »

Après que le Gard ait recensé plusieurs clusters au cours des dernières semaines (plus particulièrement à Beaucaire, Le Vigan, Bagnols-sur-Cèze), de nouveaux foyers infectieux rendent aujourd’hui nécessaires des opérations de dépistages, parfois en grand nombre comme à Bellegarde.

Malgré les dispositions prises par la ville de Nîmes pour permettre l’organisation des « Jeudis de Nîmes » dans des conditions matérielles garantissant le respect des mesures « barrières », la forte affluence constatée dans l’hyper centre-ville lors des dernières éditions impose des mesures nouvelles pour garantir le respect de la distanciation physique nécessaire entre les personnes.

La loi du 9 juillet 2020 organisant la sortie de l’état d’urgence habilite les préfets à prendre toutes mesures générales ou individuelles d’application de la réglementation pour tout rassemblement, réunion ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public.

Didier Lauga, préfet du Gard, a décidé, après avoir consulté Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, de rendre le port du masque obligatoire pour les « Jeudis de Nîmes »

Ainsi, chaque jeudi, du 30 juillet au 3 septembre inclus, doivent porter un masque de protection, de 18 heures à minuit, les personnes de onze ans ou plus se déplaçant dans le périmètre délimité par les voies suivantes : boulevards Gambetta, Amiral Courbet, de la Libération, des Arènes et Victor Hugo.

Ces derniers boulevards ne sont pas concernés par cette mesure.

Le préfet appelle les citoyens au civisme et rappelle que le non port du masque constitue une infraction susceptible d’être punie d’une contravention de 4e classe de 135 euros.



Catégories :Gard

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :