Nîmes Olympique : une défaite mais un espoir

C’est chez les Verts, dans un chaudron toujours bouillonnant, que les crocos nîmois se déplaçaient hier pour le match de la 21e journée de championnat de Ligue 1 Conforama.

Les locaux restaient sur quatre défaites consécutives et comptaient se rattraper face à l’avant-dernier du classement.

Les joueurs du Nîmes Olympique, jouaient sans leur capitaine, Anthony Briançon, toujours blessé, et c’est donc Pablo Martinez qui récupérait le brassard.

Le joueur nouvellement recruté Moussa Koné n’étant pas qualifié par la Ligue pour ce match car il n’avait pas son permis de travail en France. C’est donc le jeune Kévin Denkey qui jouait seul en pointe soutenu par un trio offensif composé de Romain Philippoteaux à l’aile gauche, du milieu offensif et autre recrue de ce mercato, Yassine Benrahou et Zinedine Ferhat sur le côté droit.

Un début catastrophique, une fois de plus

Malheureusement, une fois de plus le Nîmes Olympique manquait de concentration, après la validation par le VAR, les Stéphanois ouvrirent le score dès la 3e minute par Wahbi Khazri qui trompait Paul Bernardoni d’un tir croisé au sol du pied droit.

Le gardien nîmois dû encore s’interposer à la 9e minute d’une superbe parade. Cela a eu comme résultat de réveiller ses partenaires, qui posèrent enfin le pied sur le ballon et purent construire quelques belles actions, comme ce face à face perdu contre Stéphane Ruffier par le milieu du Nîmes Olympique Théo Valls à la 26e minute.

Néanmoins à la 32e minute le défenseur nîmois, Sofiane Alakouch faucha dans la surface Arnaud Nordin et offrit l’opportunité à Wahbi Khazri de signer un doublé qu’il ne manqua pas de réaliser.

Malgré tout les joueurs Nîmois ne lâchèrent pas la rencontre

À deux buts à zéro en leur défaveur, les supporteurs nîmois pouvaient craindre une nouvelle escalade de buts comme le Nîmes Olympique en a connu dans la saison. Mais que Nenni ! Peu avant la mi-temps, Kévin Denkey récupérait un ballon sur l’aile gauche et centrait dans la surface de réparation pour son coéquipier Zinedine Ferhat qui trompait le gardien stéphanois d’une tête piquée et décroisée, imparable pour le gardien.

Le score à la mi-temps était donc de deux buts pour les locaux pour un seul pour les crocos. Alors le Nîmes Olympique allait-il revenir avec la ferme intention de ne rien lâcher et tenter d’égaliser dans cette rencontre ?

Eh bien non, les joueurs nîmois continuèrent à mettre la pression sur les Verts, avec quelques tirs malheureusement trop imprécis. Paul Bernardoni de son côté, continuait à enchaîner les parades et les supporteurs du Nîmes Olympique y croyaient, surtout à la 86e minute quand Loick Landre reprenait un très bon centre de Yassine Benrahou.

Hélas c’était sans compter sur le VAR qui fît déjà tant de mal aux crocos cette saison et qui refusait le but pour une position de hors-jeu du défenseur nîmois, certes logique mais frustrante.

Finalement après quelques frayeurs sur le but nîmois, le score ne bougea plus et les joueurs du Nîmes Olympique repartaient avec une défaite qui ne faisait pas leur affaire en vue du maintien.

Néanmoins ce match laisse entrevoir des espoirs quant au maintien

On le sait, les crocos doivent se concentrer surtout sur les matches à domicile au Stade des Costières pour engranger de la confiance et des points en vue d’un maintien encore possible. Le changement radical en championnat depuis le début de l’année dans la mentalité des joueurs est tout à fait perceptible. Malgré les absents, les joueurs combattent sur le terrain comme des guerriers, retrouvés, de nouveau unis.

Alors, c’est à nous supporters nîmois de jouer notre rôle de douzième homme pour les porter sur le terrain, à continuer à aller de l’avant et cela dès les deux prochaines rencontres de championnat, puisque nos joueurs joueront deux fois consécutivement à domicile contre l’A.S. Monaco puis le Dijon Football Côte-d’Or.

Impossible n’est pas Nîmois et l’union fait la force !



Catégories :Sports

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :