Nîmes Olympique : un derby en terre gardoise très convoité

Vendredi soir au stade des Costières 27e journée de la ligue1 Conforama. Les passionnés de football s’étaient donnés rendez-vous pour l’un des derby les plus importants dans le sud. Tout le stade au couleur rouge a poussé son équipe toujours dans la zone des relégables, jusqu’à la dernière minute. Les Marseillais le savaient qu’ils n’étaient pas sur un terrain conquis même s’ils sont actuellement deuxième de ce championnat. Ils étaient soutenus par environ 150 supporters qui avaient fait le déplacement sous haute sécurité car le match comme tous derbys était classé à haut risque.

Crédits : Marie-Agnès Deronne

Les compositions des équipes
L’arbitre de la soirée était Monsieur Turpin.
Pour l’équipe Marseillaise l’entraîneur Villas-Boas avait aligné pour ce match, dans les cages et capitaine S. Mandanda, qui à cette occasion retrouvait son brassard de capitaine, pour la défense Amavi Caleta-Car Gonzalez et Sarr, en milieu de terrain Rongier Kamara Germain Sanson et Payet, en attaque Benedetto.
Pour les Crocos entraînés par B. Blaquart dans les cages P. Bernardoni, en défense Paquiez Landre Martinez et Ripart capitaine en l’absence de Briançon suspendu pour ce match, pour le milieu de terrain Fomba Sarr Ferhat Benrahou et Philippoteaux, en attaque Roux.
Coté remplaçant pour Marseille Aké qui remplacera Payet à 88’ et Lopez qui remplacera Benedetto 90’.
Pour les Nîmois un double changement à la 69’ Koné qui d’ailleurs vient de s’engager jeudi jusqu’en 2023, remplacera Philippoteaux  et Fomba sortira remplaçé par Deaux.
Le déroulement du match
Du coté des cartons, septs cartons jaunes seront distribués à Paquiez, Mandanda, Payet, Gonzalez, Landre, Sarr et Ferhat.
Coup d’envoi donné par les Nîmois et sur une construction de toute l’équipe à la 5e Ferhat ouvre le score. Une clameur a retenti dans le stade comme un soulagement. Malheureusement à la 10e Benedetto remet son équipe dans la course et permet l’égalisation. Les Nîmois forcent mais les tirs effleurent les poteaux, les transversales ou le pied d’un Marseillais surgissant sur la trajectoire du ballon.
Nîmes craque et à la 36e Benedetto venant s’offrir le doublé dans ce derby. La mi-temps s’installe ce qui permet au supporters de souffler tellement la peur d’une chute au classement général fait frémir les supporters.
Les joueurs nîmois de retour sur le terrain, vont continuer de pousser obligeant Mandada à réaliser des arrêt décisifs. Mais sur un contre les Marseillais trouvent à nouveau la faille à la 68e dans la défense et Benedetto s’offrant ainsi le triplé. Il repartira du terrain avec le ballon du match tel est la tradition du « Hat Trick ».
Les Crocos ne se laisseront pas abattre et continueront à attaquer. À la 92e, Deaux trompe Mandanda et inscrit le deuxième et dernier but de la soirée. Le coup de sifflet retentit dans les costières mettant fin à ce match à rebondissements.
Malgré la défaite les supporters ont confiance en leurs joueurs pour remonter dans le classement. ils sont actuellement 18e juste devant Amiens et Toulouse.
Des tribunes animées
Par ailleurs le fossé s’agrandit de plus en plus entre le président du club Rani Assaf et les Gladiators de la tribune Est qui se sentent rejetés et exclus.
Des avocats de la région étaient eux aussi au stade pour se faire entendre contre la reforme des retraites, vêtus de leurs robes noires brandissant une banderole sur laquelle on pouvait lire « Avocats en colère ».

Crédits : Geoffrey Piton – UJA de Nîmes

La saison n’est pas terminée, le maintien est encore possible il suffit d’aller chercher les trois points en terre Lorraine samedi prochain contre Metz.

Forza Nîmes.


Catégories :Sports

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :