Le déclenchement du 49 al 3 réactive des manifs contre le projet de loi sur les retraites

Une manifestation spontanée s’est tenue samedi soir devant la préfecture de Nîmes suite à l’annonce par le premier ministre Édouard Philippe du déclenchement du 49 al 3 de la Constitution sur le projet de lois sur les retraites. Ce soir, syndicats, politiques, et Gilets jaunes ont appelé à réitérer l’action et à se rassembler de façon massive.

Quelques minutes après l’annonce, un appel à mobilisation a été relayé sur les réseaux sociaux et une centaine de personnes se sont rassemblées pour crier leur colère contre ce qu’ils appellent un coup de force.

Aux sons des vuvuzelas, des chants, Gilets jaunes, syndicalistes, enseignants, quelques politiques ont répondu présent à ce premier rassemblement qui en appelle à d’autres.

Un 49 al 3 un samedi soir en pleine crise sanitaire

La pilule est passée d’autant plus difficilement que la décision du déclenchement a été actée lors d’un Conseil des ministres extraordinaire sur le coronavirus. Dans la foulée le Premier ministre s’est rendu à l’Assemblée nationale ; les opposants politiques à la politique d’Emmanuel Macron y ont vu une manœuvre dilatoire.

Deux motions de censures ont été déposées un par les Républicains par Damien Abad, président du groupe LR, et l’autre par les groupes LFI et GDR et le groupe socialiste et apparentés.

Les motions de censures déposées ont recueilli 63 signatures pour les Gauches et 104 pour Les Républicains, elles passeront devant l’Assemblée nationale demain.

Le 49-3 s’invite dans la campagne municipale à Nîmes

Dès samedi soir, Sylvette Fayet, s’insurgeait sur son compte Facebook : « La république en marche a la majorité à l’Assemblée Nationale. Utiliser le 49-3 pour faire passer la réforme des retraites c’est empêcher l’expression de l’opposition c’est mépriser les milliers et milliers de manifestants. Une honte pour notre République, une honte pour la démocratie. »

De même, Alain Fabre-Pujol, embrayait quelques minutes plus tard par en ces termes « LES LÂCHES ! Profiter de la crise sanitaire pour passer en force, un samedi soir, leur loi inepte modifiant les régimes de retraites au bénéfice des assurances telles Axa et Blackrock.
On se croirait à Nîmes, au conseil municipal. Philippe/Fournier même combat ? »

Le 1er mars, les partis politiques nîmois ont à leur tour pris position

Ainsi, Vincent Bouget et Jo Menut de la liste Nîmes citoyenne à gauche dénoncent avec le 49 al 3, une démocratie bafouée.

Les têtes de listes continuent en exposant que « Nous, colistiers de Nîmes citoyenne à gauche, adhérents aux différents partis politiques de gauche ou sans appartenance partisanes, sommes – depuis le début – engagés avec force, détermination et constance dans le mouvement social de défense intergénérationnelle. Nous continuerons à lutter pour le retrait de cette contre-réforme. »

De son côté sibylle Jannekeyn, Porte-parole régionale d’EELV du Languedoc-Roussillon et seconde de la liste de Daniel Richard, passait le communiqué national qui fustigeait lui aussi le passage au 49-3 « Ce choix aura des conséquences politiques à court et moyen terme et n’éteindra pas la colère des avocat·es, des enseignant·es, des cheminot·es, de tous les citoyen·nes, salarié.es, précaires, indépendant·es, étudiant·es qui se mobilisent depuis de longues semaines contre un projet allongeant la durée des cotisations jusqu’à 65 ans, tout en réduisant le montant des pensions, en particulier celles des femmes et des personnes ayant des parcours professionnels heurtés. Guidé par l’obsession libérale de réduction des dépenses publiques, ce gouvernement a ainsi choisi d’imposer une réforme injuste contre la majorité de l’opinion publique. »

Ce soir à 18 heures, un rassemblement est prévu devant la Préfecture de Nîmes à l’appel des organisations syndicales, des partis de gauche, mais aussi des Gilets jaunes. L’ambiance déjà plus qu’électrique de cette campagne municipale à Nîmes (qui vient de débuter officiellement aujourd’hui) risque de faire des étincelles ces quinze prochains jours.

 



Catégories :National

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :