La ville de Nîmes prend de nouvelles mesures de soutien à l’économie locale

Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes, a rencontré ce matin le Président de l’UMIH 30 (l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie du Gard), Denis Allegrini, à qui il a présenté les nouvelles mesures financières de la ville pour soutenir l’économie locale.

Le deuxième confinement général instauré par le gouvernement depuis le 30 octobre impose à l’ensemble des commerces non alimentaires, considérés comme « non essentiels », ainsi qu’aux bars et aux restaurants, l’arrêt de leurs activités. Nîmes arbore de nouveau un centre-ville déserté par les consommateurs et les touristes. Touchés de plein fouet, les commerces doivent faire face à de nouvelles difficultés économiques, financières et humaines.

Sensible à cette situation, Jean-Paul Fournier a souhaité que soit très rapidement pris des mesures à l’échelle de la collectivité :

– Exonération des redevances de l’occupation du domaine public :
o Terrasses bars, restaurants… jusqu’au 30 juin 2021
o Les domaines (auvents, spots, rampes lumineuses) pour l’ensemble des établissements redevables.

– Suspension des loyers perçus par la Ville des établissements commerciaux fermés durant toute la durée du confinement (y compris si une activité de vente à emporter est mise en œuvre).

« Nous souhaitons que tous les professionnels impactés par la résurgence des difficultés financières de cette deuxième vague de la pandémie, puissent, dès la fin du confinement, exercer leur activité sans avoir à supporter les coûts des occupations domaniales » explique Jean-Paul Fournier.



Catégories :Gard

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :