La BD « Dad – Tome 6 : Un père à tout faire » : Un papa poule toujours présent pour le bonheur de ses filles

Publicités

Souvent et à juste titre, car elles sont bien plus nombreuses, aussi bien dans la littérature, le cinéma ou la musique, les mères célibataires sont mises en avant pour démontrer la difficulté d’élever un ou plusieurs enfants seules. Ces mères courageuses ont parfois fait le choix de cette situation mais fréquemment celui-ci leur ait imposé, le géniteur n’assurant pas d’élever ses progénitures.

La bande dessinée va à contre-courant de ce fait de société en mettant en avant un père célibataire qui élève ses quatre filles, qu’il chérit plus que tout au monde. Car, oui Dad est un papa poule.

Nob son créateur a donc construit son personnage autour d’un père qui se démène pour le bien-être de ses enfants même s’il faut l’avouer celui-ci est un peu paresseux. D’autant plus que ses filles ne sont pas de tout repos et qu’elles ne manquent pas une occasion de se moquer de leur cher et tendre papa.

Et Dad n’a pas vraiment l’âme d’un commandant pour faire régner l’ordre et la discipline dans cette maison où les filles sont, soit en pleine crise d’adolescence, encore dans l’enfance ou pour la petite dernière à la découverte du monde.

Que nous réserve donc ce sixième Tome ?

Bébérénice découvre qu’elle a deux jambes qui peuvent tenir debout toute seule, et sollicite donc son papa pour l’aider à marcher. Malheureusement à force de se courber, celui-ci se déclenche un lumbago et ne peut donc plus s’occuper de la maison et des enfants seul.

Il décide alors de faire appel à sa maman. Manque de chance, elle part pour un séminaire de zumba sur la Costa Brava. Que cela ne tienne, son père qui n’avait aucunement l’intention de rester seul chez lui, décide de venir aider son fils.

Mais le grand-père, retraité, lui-même, n’est guère plus doué pour tenir une maison. Occupé alors qu’il était professeur d’EPS, d’entraîneur d’un club de football, ses multiples activités ne lui avaient laissé aucun temps pour s’occuper de son fils lorsqu’il était jeune.

Alors comment « Dad » va-t-il réussir à jongler entre un père omniprésent, et quelque peu oisif, une adolescente en échec scolaire (3e de sa promo, un comble !) et en manque de reconnaissance et deux jeunes filles qui se préoccupent plus d’elles que de leur pauvre papounet ?

Pour le découvrir, il faut lire cet excellent tome construit avec des sketches courts et d’autres plus longs, avec des couleurs chatoyantes et un cadre rappelant la famille. D’ailleurs les vignettes sont quasiment toutes de la même taille comme pour rappeler que dans une famille, il y a des règles à respecter.

Cette série peut se lire indépendamment les tomes des uns aux autres même si un fil conducteur est présent tout au long de la série. En résumé, une série qui ravira enfants, adolescents, parents, grands-parents, bref toute la famille.

À déguster comme une bonne recette de grand-mère ou de « Dad » !

Dad – Tome 6 : Père à tout faire, est disponible aux éditions Dupuis et comprend 54 pages.

Dad par Nob © Dupuis 2019



Catégories :Culture

Tags:, , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :