Hommage de la ville de Nîmes à Hector Berlioz pour le 150e anniversaire de sa disparition

Publicités

Hector Berlioz est un compositeur, chef d’orchestre, critique musical et écrivain français. Il est mort le 8 mars 1869 à Paris. Berlioz reprend après Beethoven, la forme symphonique, puis la renouvelle avec la Symphonie fantastique. Il créé ensuite la symphonie romantique avec son œuvre Roméo et Juliette. À l’occasion du 150e anniversaire de sa mort, la ville de Nîmes organise deux temps forts avec le Conservatoire de Nîmes pour honorer sa mémoire.

Deux temps forts pour se remémorer ce grand artiste

Un concert lecture est organisé le mardi 3 décembre à 17 heures 45 à l’auditorium du Carré d’Art et présenté par les élèves du Conservatoire de Nîmes.

Une journée d’étude, aura lieu le mercredi 4 décembre à partir de 9 heures à l’auditorium du musée de la Romanité, portant sur les spectacles musicaux que le compositeur a donné dans les arènes de Nîmes.

Programme complet de ces deux journées

Concert-Lecture – « Le goût de Berlioz »

Mardi 3 décembre à 17 heures 45

Carré d’Art – Jean Bousquet – Auditorium

Organisé par le Conservatoire de Nîmes

Accès libre dans la mesure des places disponibles

Ce concert est produit par les élèves confirmés du Conservatoire de Nîmes

 

Des extraits d’œuvres de Ludwig van Beethoven (sonate, quatuor), de Christoph Willibald Gluck (air d’opéra), de Franz Liszt (piano) et d’Hector Berlioz (L’Enfance du Christ ; La Captive) sont interprétés et mis en miroir avec quelques textes du critique Berlioz.

 

Rencontres – « Les spectacles musicaux dans l’amphithéâtre de Nîmes »

Mercredi 4 décembre de 9 heures à 17 heures

Musée de la Romanité – Auditorium

Coorganisé par le Musée de la Romanité et le Conservatoire de Nîmes

Accès libre dans la mesure des places disponibles

Les thèmes suivants y seront abordés : Comment les Romains accueillaient-ils la musique lors de leurs spectacles ? De quelle manière se sont déroulées les représentations de Berlioz dans l’amphithéâtre nîmois à l’orée du XXe siècle ? Quel lien se construit entre démocratisation républicaine et œuvre « berliozienne » ? Quelle sélection programme un impresario de nos jours ?

Des acteurs spécialisés dans chaque domaine : archéologue, musicologue, conservateur, producteur de spectacles interviendront avec le public pour donner des réponses concrètes à ces questions.

 

À 15 heures, la table ronde fédèrera les intervenants et le public.

Intervenants des Rencontres : Christophe Vendries (Université de Rennes 2), Aleth
Jourdan (Musée du Vieux Nîmes), Corinne Schneider (France Musique), Sabine Teulon
Lardic (CRD Nîmes, Université Montpellier 3), Stéphane Métayer (Adam concerts).
Modérateur : J.-L. Meunier (Académie de Nîmes).



Catégories :Culture, Gard

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :