Guillaume Dathueyt : le foot, un but dans la vie

Secrétaire général du district Gard-Lozère, Guillaume Dathueyt officie également sur les rencontres de Ligue 1 et de Ligue 2. Il est le plus jeune délégué de France évoluant à ce niveau.

Le district Gard-Lozère de football est l’organe déconcentré de la Fédération Française de Football (F.F.F.) chargé de gérer et d’organiser la pratique du foot sur son territoire. Guillaume Dathueyt fait partie de cette instance depuis 2009. D’abord membre de la commission des jeunes, il intègre par la suite le comité directeur (conseil d’administration) et occupe le poste de secrétaire général depuis 2012.

 

Un secrétaire engagé

Créé en 1927, le district Gard-Lozère compte 23 000 licenciés pour environ 150 clubs. « Nous sommes au service de ces clubs nous dit Guillaume Dathueyt, nous gérons différentes commissions (juridique, d’appel, de discipline, sportive, développement et accompagnement) et nous sommes facilitateurs et garants que tout se passe pour le mieux par rapport au règlement des matchs ». La structure compte huit salariés pour une centaine de bénévoles chargés de faire tourner la boutique sur le plan administratif. « Réunions, commissions à animer, procès-verbaux à rédiger, manifestations des clubs constituent un programme conséquent pour les membres du comité de direction et celui du secrétaire général ! ».

Engagement très prenant d’autant que tous sont bénévoles. « C’est quasiment le cas dans tous les districts », ajoute Guillaume Dathueyt, « il est de plus en plus difficile de trouver des personnes possédant tant les compétences que le temps nécessaire. » En parallèle de son investissement comme secrétaire Général Guillaume Dathueyt occupe aussi les fonctions de délégué.

 

Le délégué

En France quelques milliers de délégués sont présents pour intervenir sur les rencontres allant de la 7e division départementale aux clubs professionnels. Expérience et compétences ont permis à Guillaume Dathueyt de gravir tous les échelons pour atteindre le niveau de délégué professionnel (examen sur concours) et être présent lors des matchs de championnats de Ligue 1 et de Ligue 2. Ils ne sont qu’une cinquantaine en France à évoluer à ce niveau. Pour la petite anecdote deux d’entre eux, dont Guillaume sont domiciliés à Montfrin, commune du Gard d’environ 3 000 habitants.

Crédit Photo : Cécile Désiré – Le délégué à l’heure

 

Le rôle du délégué

« Le délégué est le premier arrivé avant une rencontre et le dernier à partir ». Lors d’une rencontre « je veille à la bonne marche administrative, je dois être en capacité de gérer toutes les situations qui concernent les clubs amateurs. II peut s’agir de l’absence d’un arbitre, d’appréhender un arrêté municipal spécifique, de vérifier la mise en place du dispositif de sécurité… ». Ce statut comprend des contraintes d’amplitude horaire assez importantes. Il faut de plus être observateur pendant que se déroule la rencontre afin d’établir de manière factuelle tous les documents administratifs, feuille de match, buteurs, transcription des éventuels incidents etc. « Le délégué est toujours bien accueilli car les clubs ont compris qu’il était là pour les aider et les conseiller ». À l’échelon national (L1 et L2) nous n’intervenons que sur la partie règlement, pas sur les lois du jeu. Ajoutons que même si les femmes ne sont pas très nombreuses, le district compte dans son effectif une déléguée au plus haut niveau amateur et une déléguée au niveau régional.

Crédit Photo : Fabrice Fourès – Au stade des Costières

Disponibilité et savoir être

Si Guillaume Dathueyt peut s’investir pleinement c’est « grâce au soutien de ses proches et à un équilibre trouvé entre vie familiale et vie professionnelle ». En plus de cette disponibilité, le délégué doit aimer les rapports humains et avoir une bonne dose de psychologie et de pédagogie. Déjà plus de 500 matchs à son actif depuis qu’il est délégué, et 30 rencontres prévues au plus haut niveau chaque année.

Son prochain déplacement, Lyon Monaco est prévu le 25 octobre. Vous le reconnaîtrez peut-être sur le banc de touche parmi les joueurs professionnels. Sa passion se lit sur son visage, Guillaume raconte sans se lasser ses meilleurs souvenirs – et ils sont nombreux – à tel point qu’on pourrait lui faire dire « le foot jamais j’en Neymar ».



Catégories :Gard, Sports

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :