[EDITO] Le RUA : une menace pour les personnes en situation de handicap ?

Publicités

Chronique de Valérie, simplement femme en handicap invisible, nullement porte-paroles ou représentante des personnes handicapées de France, juste une citoyenne lambda qui aimerait que la France fasse attention à nous, à nos enfants, à nos familles.

Petit, ou grand sujet du moment, qui va toucher tout le monde à n’en pas douter, mais je crains encore plus pour les personnes handicapées : le RUA ! Mais au fait quésaco ?

 

Le Revenu Universel d’activité ou RUA est la fusion de diverses aides sociales APL, RSA, Prime d’Activité et il est envisagé d’inclure l’Allocation Adulte Handicapé dans le dispositifÀ ce jour, l’Allocation Adulte Handicapés (AHH) est une allocation de solidarité, qui permet un minimum de ressources aux personnes qui ont des handicaps assez importants, voire TRES lourds, sans notion de contrepartie et de devoirs. Elle est versée par les CAF ou MSA sur décision d’organismes spécifiques.


Un manque évident d’équité

Or, le RUA aura comme condition la recherche active d’emploi. Sur le principe je suis d’accord. Mais être en handicap important / lourd et être valide est ce identique ? Si tel était le cas, le mot handicap n’aurait pas lieu d’exister dans la langue française me semble-t-il ! Serons-nous dans l’équité ? Les valides auront-ils à porter la recherche d’emploi + le handicap ?


Le RUA est-il compatible avec toutes formes de handicap ?

 

D’après notre gouvernement, le RUA permettra aux personnes handicapées d’être insérées dans la vie active. Néanmoins, sachant que les employeurs préfèrent payer des amendes plutôt qu’employer des handicapés, il est fort à parier que cela n’est pas près de changer ?

Va-t-on trouver d’un seul coup, des entreprises accueillantes et voulant bien les / nous, former ?

Pour certains handicaps il va falloir un long temps d’adaptation, une grande patience ; pour d’autres, il va falloir trouver des personnes qui n’ont pas peur ou n’ont pas des préjugés sur le handicap, surtout mental tel que la schizophrénie, la bipolarité, le trouble de la personnalité limite etc.

 

Va-t-il y avoir assez de centres accueillants tous les handicapés, mais surtout adaptés à tous les niveaux intellectuels, tous les âges et tous les handicaps ?

 

Le RUA fera disparaître ce principe de solidarité. Si le RUA nous est imposé c’est notre mort assurée ! Aux bans de la société nous serons rejetés !

Les propos ci-après ne vont engager que moi et vont choquer, j’en suis consciente mais quand je vois comment nous sommes traités, ainsi que nos familles cela me rappelle un pan d’histoire que j’aimerai oublier, un pan d’histoire que seul nous, les handicapés, connaissons dont personne ne parle jamais mais qui pourtant a existé ! Je ne le citerai pas pour ne pas m’attirer les foudres ni avoir un procès, mais simplement quelques mots : handicapés + seconde guerre mondiale et vous trouverez 7 lettres et 1 chiffre. (**)

 

Focus sur le RUA

Présenté par Emmanuel Macron, le 13 septembre 2018.

Une consultation est mise à la disposition des citoyens sur internet depuis le 9 octobre et se terminera le 20 novembre.

Le RUA n’a aucun rapport avec le RUE porté par Benoit Hamon lors des élections présidentielles de 2017

55 associations de personnes en situations de handicap ont refusé le dispositif le jugeant inégalitaire.



Catégories :Société

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :