[EDITO] C’est ma fête !

Nous sommes le 1er septembre, jour de la rentrée des classes pour des millions d’élèves du primaire et du secondaire. Mais au delà de cette information, une autre passe très souvent inaperçue puisqu’elle ne concerne que les personnes portant le même prénom que le mien, c’est la Saint-Gilles.

Pourtant lorsque l’on fouille dans l’Histoire mondiale, on constate que de nombreux événements ont eu lieu un 1er septembre et pas vraiment parfois des plus glorieux. Avant de faire un petit tour non exhaustif de ce qui s’est passé en cette journée précise, un retour sur celui qui donna naissance à cette fête.

Le saint du jour est un ermite du Languedoc. Il a vécu dans le désert de la Crau avant de devenir abbé. Une superbe basilique a été construite sur son tombeau. Autour s’est développée la ville de Saint-Gilles-du-Gard.

L’un des événements historiques les plus importants de l’Histoire de France se déroule en 1715, la mort de Louis XIV, Roi de France qui régna le plus longtemps, 72 ans.

Dans le monde de la Culture, le 1er septembre marque la naissance de la Science-Fiction au cinéma et en même temps les effets spéciaux avec l’une des œuvres les plus connues du septième art, le voyage dans la lune de George Méliès.

Beaucoup moins drôle mais pourtant l’un des tournants de la seconde guerre mondiale, en tout cas de son déclenchement, c’est le 1er septembre 1939, qu’Adolf Hitler, donnera l’ordre à la Wehrmacht, d’envahir la Pologne. L’Angleterre se résigne à déclarer la guerre à l’Allemagne le 3 septembre après avoir jusqu’au dernier moment espéré une paix de compromis. La France agit de même cinq heures après et lance une dérisoire offensive sur quelques kilomètres en Sarre. Mais pendant les mois qui suivent, les deux alliés restent l’arme au pied, derrière la ligne Maginot, un ensemble de fortifications qui protègent la France sur sa frontière avec l’Allemagne. C’est la « drôle de guerre ».

C’est également, après des années de recherche, qu’un 1er septembre est enfin localisée, l’épave du Titanic, en 1985, à quelques kilomètres du lieu de son naufrage en 1912, par 3 821 mètres de profondeur, par Robert Duane Ballard et son équipe. La découverte permet de répondre à une partie des questions concernant la catastrophe.

Le dicton du jour dit : « S’il fait beau à la Saint-Gilles, cela durera jusqu’à la Saint-Michel » (le 29 septembre).

Selon un cadeau que m’avait fait feue ma grand-mère maternelle, Gilles vient du grec « aegi dius », et signifie protecteur. Les Gilles sont des amis sûrs, des compagnons fidèles et dévoués. Ils ont bon cœur et méritent de réussir dans la vie. Mais bon c’est un truc de grand-mère.

Enfin pour terminer je fête donc une très bonne fête aux Gilles, Gil, Giles, Gill, Gille et Jili (version bretonne celte) mais également à moi-même.



Catégories :Gard

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :