[Communiqué de Presse] Municipales au 28 juin : Jean-Paul Fournier salue une décision de bon sens et de responsabilité

« Le Gouvernement vient d’annoncer que le second tour des élections municipales se déroulera le 28 juin prochain (sauf avis contraire du Conseil Scientifique).
Je tiens à saluer cette décision qui est celle du bon sens et de la responsabilité.

Déjà, en annonçant la date d’installation ces jours-ci des élus issus du premier tour des élections municipales et intercommunales, le Gouvernement avait pris acte des résultats et des élections acquises au premier tour ; le Conseil d’Etat constatant d’ailleurs que « ces opérations se sont, de manière générale, déroulées dans des conditions satisfaisantes ».

 

Dès lors que la vie sociale reprend ses droits sous condition du respect stricte de toutes les mesures de protection nécessaires, que les écoles sont réouvertes, que nos commerces – et bientôt nos cafés et restaurants – accueillent du public, qu’il sera possible de partir en vacances cet été, il est normal que les Français et les Nîmois puissent voter et élirent leurs représentants. A Nîmes, toutes les principales composantes politiques ont la possibilité de présenter leurs candidats au second tour, ce qui assure à chacun la possibilité de s’exprimer en fonction de ses convictions.

De plus et pour assurer les Nîmois d’un fonctionnement cohérent des différentes collectivités qui interviennent dans leur vie quotidienne, Il convenait de clore au plus vite cette séquence pour éviter de créer un régime à deux vitesses avec la cohabitation de différents types d’élus et la discordance des mandats qui aurait nuit au bon fonctionnement de notre agglomération.

 

Il est surtout plus que temps, il s’agit même d’une urgence, que les collectivités puissent lancer de nouveaux marchés publics (70% de l’investissement public) afin de soutenir l’économie et l’emploi local. Il faut que la collectivité puisse engager financièrement et juridiquement les investissements nécessaires au redressement. Nous contribuerons ainsi à réduire l’impact d’une crise économique et sociale pour notre territoire. Il y’a là un enjeu économique et social !

 

En application des mesures fixées par le Premier ministre, nous renforcerons le dispositif pour sécuriser les opérations de vote afin d’assurer la sécurité sanitaire la plus stricte pour tous les électeurs, avec la mise à disposition de gel hydroalcoolique, l’organisation de la distanciation physique au sein des bureaux de votes, la distribution de masques et de stylos. »

 

Jean-Paul Fournier
Maire de Nîmes



Catégories :Gard, Politique

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :