Communiqué de presse de l’ARS Occitanie : un premier cas de Coronavirus détecté dans le Gard

L’ARS Occitanie confirme un 1er cas de coronavirus dans le Gard. Ce patient est pris en charge par le CHU de Nîmes. Son état de santé ne présente pas de signe de gravité. Les investigations de l’Agence régionale de santé et de la cellule régionale de Santé Publique France sont en cours, pour identifier et informer les personnes qui auraient été en contact rapproché et prolongé avec cette personne.

Point de situation du mardi 3 mars à 12 heures

Un patient pris en charge au CHU de Nîmes

Selon le protocole en vigueur, ce patient domicilié à proximité d’Alès et âgé de 70 ans, est actuellement pris en charge par les équipes du CHU de Nîmes. A ce stade, son état clinique ne présente pas de signe de gravité.

Des investigations complémentaires sont menées par l’ARS Occitanie

En lien avec la Cellule régionale de Santé publique France, les équipes de l’Agence régionale de santé mènent actuellement les investigations nécessaires pour identifier les personnes qui auraient été en contact rapproché et prolongé avec ce patient, qui a séjourné récemment dans l’Est de la France. Les personnes contactées reçoivent des consignes précises sur les mesures de précaution à respecter.

Rappel des recommandations à suivre

Toutes les recommandations sanitaires sont diffusées et réactualisées en temps réel sur le site www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

Pour toute information générale sur le coronavirus, le numéro vert national est désormais accessible 24h/24 au 0800 130 000 (appel gratuit). En cas de symptômes médicaux, le bon réflexe est toujours d’appeler le 15 avant tout déplacement.

L’Agence régionale de santé Occitanie rappelle à tous l’importance des réflexes de prévention qui limitent la circulation des virus. Chacun est invité à adopter en particulier les gestes barrières qui permettent de se protéger et de protéger les autres.



Catégories :Gard

Tags:,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :