Communiqué de Jérôme Puech, chef de file du P.S.

Jérôme Puech, chef de file du P.S. et engagé sur la liste « Nîmes, une ville nommée désir » menée par Daniel Richard a voulu dans un communiqué de presse rappeler son engagement auprès de la liste écologiste et également avertir que toute autre militant socialiste se présentant sur une autre liste que celle validée par le Parti Socialiste du Gard et par ses instances nationales, selon les statuts de ces dernières, perdrait automatiquement sa qualité de représentant socialiste.

« Les socialistes nîmois sont pleinement engagés dans la bataille des municipales à Nîmes avec la liste de Daniel Richard qui regroupe toutes les sensibilités de l’écologie et de la gauche. Les adhérents ont validé par un vote démocratique et transparent la confiance accordée à Jérôme Puech, chef de file du Parti Socialiste, et par un autre vote très majoritaire la confiance à la stratégie électorale visant une alliance avec EELV, LFI, les Radicaux de gauche et les formations politiques et citoyennes comme l’association Magna Nîmes. Les 110 militants nîmois ont contribué à l’écriture d’un programme municipal sous la houlette de Michelle Faury, secrétaire générale des sections de Nîmes Métropole. Un document riche de propositions de 80 pages a été édité. Beaucoup de nos idées ont été reprises dans le programme de la liste, seule véritable alternative à la politique de Jean-Paul Fournier maire sortant. C’est le cas de la refonte du réseau de bus et sa gratuité à terme, les travaux indispensables de rénovation des écoles, la création d’une salle de concert en centre-ville, un meilleur accueil des communautés LGBT dans la ville ou encore la création de pistes cyclables dans une grande ambition pour les mobilités douces ».

« Les socialistes ou apparentés engagés sur la liste « Nîmes, une ville nommée désir » sont au nombre de 14 avec : Jérôme Puech (3ème), Michelle Faury (6ème), Nicolas Nadal (13ème), Fatima El Hadi (18ème), Richard Herry (27ème), Isabelle Poussier (apparentée PS 28ème), Lionel Masciocchi (35ème), Didier Bacqueville (apparenté PS 37ème), Marie Pichon (40ème), Axel Bouaraara (apparenté PS 43ème), Josefa Fernandez (apparentée PS 46ème), Jacques Giust (51ème), Ilham Driss (apparentée PS 54ème) et Pierre Géminard (57ème). Toute autre militant socialiste se présentant sur une autre liste que celle validée par le PS du Gard et par ses instances nationales perd automatiquement sa qualité de représentant socialiste selon nos statuts. Enfin, nous nous réjouissons de voir de nombreux militants socialistes agir comme bénévoles ou agents électoraux dans le but de permettre aux socialistes de répondre aux urgences écologiques, sociales et démocratiques. Notre objectif est de mettre en place des politiques novatrices pour sortir les nîmois de la précarité, pour les protéger des conséquences du réchauffement climatique et pour redonner à la jeunesse les raisons d’espérer un avenir meilleur ».



Catégories :Politique

Tags:,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :