21 communes gardoises retenues dans le cadre du programme «Petites villes de demain»

Ce vendredi 18 décembre 2020, la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales a dévoilé la liste des communes retenues dans le programme «Petites villes de demain» sur la région Occitanie.

Ce programme figure dans l’agenda rural et s’inscrit pleinement dans le plan de relance gouvernemental. Il vise à accompagner les communes de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralité sur leur territoire environnant et présentant des signes de fragilité.

L’objectif est de soutenir les maires dans leurs actions portant sur l’ensemble des domaines qui contribueront au dynamisme de leur centre-ville : logement, commerce, mobilité, transition écologique, valorisation patrimoniale, développement des services et activités.

Ce dispositif leur apportera un appui très marqué en faveur de l’ingénierie des territoires avec le co-financement par la Banque des territoires et l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) -jusqu’75 %- d’un chef de projet pour aider à la conception et à la concrétisation des projets locaux.

Ce programme ambitieux permettra à ces collectivités de pouvoir bénéficier de l’aide de plusieurs partenaires nationaux et locaux qui agiront de concert pour leur proposer un soutien « sur mesure ».

 

Dans le département, toutes les communes identifiées par le préfet du Gard ont été retenues dans le programme «Petites villes de demain». Par ailleurs, 11 chargés de mission seront repartis sur le territoire pour l’animation et de montage des dossiers en lien avec les élus concernés.

Les 21 communes retenues au sein des 12 Établissements Publics de Coopération Intercommunale sont :

    • Saint-Gilles (Communauté d’Agglomération de Nîmes Métropole)
    • Anduze, La Grand Combe, Saint-Hilaire-de-Brethmas et Saint-Jean-du-Gard (Communauté d’Agglomération d’Alès Agglomération)
    • Pont-Saint-Esprit (Communauté d’agglomération du Gard Rhodanien)
    • Beaucaire et Bellegarde (Communauté de communes Terre d’Argence)
    • Calvisson et Sommières (Communauté de communes du pays de Sommières)
    • Quissac et Saint-Hippolyte-du-Fort (Communauté de communes du Piémont Cévenol)
    • Aramon et Remoulins (Communauté de communes du Pont-du-Gard)
    • Roquemaure (Communauté d’Agglomération du Grand Avignon)
    • Aigues-Mortes, le Grau-du-Roi (Communauté de communes Terre de Camargue)
    • Vauvert (Communauté de communes petite Camargue)
    • Barjac et Saint-Ambroix (Communauté de Communes de Cèze Cévennes)
    • Le Vigan (Communauté de communes du Pays Viganais)

Les villes lauréates et les EPCI signeront prochainement une convention d adhésion  qui viendra concrétiser leur engagement.

 

N.D.L.R. : « Petites villes de demain » vise à améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires alentour, en accompagnant les collectivités dans des trajectoires dynamiques et respectueuses de l’environnement.  Le programme a pour objectif de donner aux élus des villes et leurs intercommunalités de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralités les moyens de concrétiser leurs projets de territoire.



Catégories :Gard

Tags:, ,

1 réponse

  1. J’espère et suis sur que la municipalité de Saint Gilles saura parfaitement tirer profit de ce programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :