À l’affiche en mars au Musée de la Romanité

En mars au Musée de la Romanité, les vacances d’hiver et l’exposition « Dévoiler Nemausus » touchent à leur fin, laissant place à un cycle thématique autour de la figure de la sorcière, des activités jeune public et une performance publique.

 

Exposition temporaire

« Dévoiler Nemausus. Jean-Claude Golvin, un architecte et des archéologues »

© Ville de Nîmes – Jean-Claude Golvin

Derniers jours
Jusqu’au 5 mars 2023

Peut-on faire le portrait de Nîmes telle qu’elle était à l’Antiquité ? Peut-on lui redonner vie avec son environnement, ses monuments, ses rues, ses habitants ? Il s’agit là d’un des grands défis de l’archéologie et de l’architecture : permettre aux publics de se projeter à travers le temps et de plonger dans une Antiquité restituée tout en respectant scrupuleusement les données et les hypothèses scientifiques. Un défi auquel Jean-Claude Golvin, architecte et archéologue, a consacré sa vie. Aujourd’hui, le Musée de la Romanité met en valeur le fruit de ces années de travail, de remarquables aquarelles qui offrent un univers rare où se rencontrent et se croisent histoire, archéologie, connaissances scientifiques et compétences artistiques.

 

Visites guidées

Dévoiler Nemausus. Jean-Claude Golvin, un architecte et des archéologues

Jeudi 2, vendredi 3 et samedi 4 mars – 14h30

Les aquarelles de Jean-Claude Golvin font figure de référence auprès des spécialistes et plus largement du grand public. Après une exploration de ses démarches scientifique et artistique autour de son travail de restitution, redécouvrez certains monuments disparus de Nîmes. 13 aquarelles inédites vous feront également accéder aux secrets bien gardés du chantier de construction de l’amphithéâtre. Grâce à des travaux mêlant architecture, archéologie et dessin à l’aquarelle, plongez au coeur de la Nîmes antique !

© Stéphane Ramillon, Ville de Nîmes

Durée : 1h
Tarifs : 12€ (plein), 9€ (réduit), 6€ (7-17 ans), 3€ (adhérent)
Offre famille (2 adultes + 2 enfants 7-17 ans) : 30€

 

Découverte des collections permanentes

Chaque samedi et dimanche – 15h
Sauf 1er dimanche du mois gratuit

En plus pendant les vacances d’hiver :
Mercredi 1er mars – 15h

Vous aimez connaître les petits détails historiques, les anecdotes qui font sourire, et trouver des réponses à vos questions ? Alors n’hésitez plus et faites le choix de la visite guidée découverte des collections permanentes !

© Musée de la Romanité

 

Durée : 1h30
Tarifs : 12€ (plein), 9€ (réduit), 6€ (7-17 ans), 3€ (adhérent)
Offre famille (2 adultes + 2 enfants 7-17 ans) : 30€

 

L’Antiquité au féminin

Mercredi 8, dimanche 12 et samedi 18 mars – 11h

Plongez au cœur de l’histoire des femmes sous l’Antiquité. De l’esclave oubliée à la puissante impératrice en passant par la prêtresse et la matrone, incarnation même du modèle idéal, les femmes se révèlent à la travers les collections du musée.

Durée : 1h
Tarifs : 12€ (plein), 9€ (réduit), 6€ (7-17 ans), 3€ (adhérent)
Offre famille (2 adultes + 2 enfants 7-17

 

Déesses, au-delà du genre

Mercredi 8 mars – 14h30
Dimanche 26 mars – 11h

Découvrez ces puissantes déesses qui, comme les dieux, vont à la guerre et participent à la vie politique, car une déesse n’est pas une femme ! Le statut divin l’emporte sur le genre et les fonctions attribuées aux dieux et aux déesses ne sont pas systématiquement déterminées par l’organisation du panthéon en féminin/masculin.

Durée : 1h30
Tarifs : 12€ (plein), 9€ (réduit), 6€ (7-17 ans), 3€ (adhérent)

 

Jeune public

Vacances d’hiver au musée

Visite enfant, 7-12 ans
« Vis ma vie de petit Romain »

Jusqu’au samedi 4 mars
Tous les jours sauf mardis – 15h

Une découverte où les petits visiteurs se glissent dans la peau d’un enfant romain. De sa naissance à l’âge adulte quand il devient citoyen, alors qu’il grandit, joue et apprend, chaque enfant connaît un destin différent selon ses origines, son âge ou encore son genre. Cette visite sera notamment l’occasion de comprendre ce à quoi ressemblait l’école dans l’Antiquité et de s’essayer à l’écriture sur tablette de cire, comme à l’époque ! Puis, lors de l’atelier ils réaliseront une amulette protectrice traditionnellement offerte aux enfants chez les Romains.

Durée : 1h30
Tarif enfant : 8€
Tarif adhérent carte Vénus : 3€
Sans accompagnant

 

Animations

Visite promenade, 3-5 ans
« La mosaïque des sens »

Dimanche 26 mars – 10h30

Enfin une première approche des collections du musée spécialement pensée pour les tout-petits ! Accompagnés de leurs parents, les minis-visiteurs devront aider Romain le dauphin dans sa quête : retrouver son ami, Gaston, le petit nageur noir.

Pour cela, il faudra découvrir les indices dissimulés dans les différentes mosaïques croisées sur leur parcours… Une visite aux allures de merveilleux voyage des sens, où observer, toucher, sentir, écouter et goûter sera d’une aide précieuse.

Durée : 1h
Tarif enfant : 3€ / Tarifs adulte : 9€ (plein), 3€ (adhérent)
Offre famille (2 adultes + 2 enfants) : 21€
Avec accompagnant (max. 2 enfants pour 1 adulte)

 

Goûter Muséo’kids

Visite-atelier suivie d’un goûter
Chaque deuxième mercredi du mois

Visite-atelier, 6-10 ans
« Gaulois ! Arme-toi »

Mercredi 8 mars – 14h30

Les enfants découvrent l’univers du féroce guerrier gaulois à travers les collections du musée : représentations, traces archéologiques, utilisations etc. Et puis place à l’atelier ! Nos petits guerriers en herbes réalisent leur propre bouclier sur du liège en l’agrémentant des décors de leur choix.

Durée : 2h
Tarif : 8€
Sans accompagnant

 

Performance publique

« L’Enéide Chant IV »

Par Emma Morin (conception et direction) & un collectif d’acteurs, danseurs, musiciens et chanteurs lyriques du Conservatoire de Nîmes.
En partenariat avec le Théâtre de Nîmes

Dimanche 19 mars – 11h

Épopée nationale à la gloire du peuple romain, L’Énéide est un poème de 12 chants qui relate le voyage d’Énée depuis la chute de Troie jusqu’au Latium en Italie. Le chant IV, le plus célèbre, est celui de la « tragédie » de Didon, puissante reine de Carthage qui s’éprend, pour son malheur, du héros troyen naufragé sur ses côtes. Il a inspiré aussi bien les peintres que les dramaturges et les compositeurs. Quelques extraits vous seront proposés, mis en espace dans les salles du musée.

Durée : 50mn + échange avec les artistes
Entrée musée, sans supplément
Collections du musée

 

Cycle “Sorcières”

Animations

Lecture contée, 3-5 ans
Raconte-moi les sorcières !

Mercredis 8 et 15 mars – 10h30

Tilla Durieux as Circe, Franz von Stuck © BPK – Alte Nationalgalerie, Berlin

Les tout-petits sont invités à partager un moment avec les médiatrices du musée autour d’une lecture qui leur fera découvrir des histoires drôles ou frissonnantes dont les sorcières sont les héroïnes.

Durée : 30min (2 sessions l’une après l’autre)
Entrée musée, sans supplément
Collections du musée

 

Animation découverte famille

Sorcières et chats noirs dans l’histoire de l’art

Par Alix PARÉ, historienne de l’art spécialiste de la peinture européenne (XVIIe – XXe siècles) et autrice.

La Sorcière, Lucien Levy-Dhurmer © Bridgeman Images

Mercredi 15 mars – 15h

D’où viennent les sorcières, ces personnages de contes qui volent sur des balais ? Pourquoi sont-elles accompagnées d’un chat noir ? Ont-elles toujours été affublées d’un chapeau pointu et fabriqué des potions dans des chaudrons ? À travers leurs œuvres, les artistes nous racontent cette histoire méconnue des sorcières. De l’antiquité à nos jours, découvrons les plus célèbres sorcières d’occident et leurs représentations : Circé, Médée, les trois sœurs sorcières de Macbeth, les sorcières de Salem ou encore la Baba Yaga, etc.

Durée : 1h
Entrée musée, sans supplément
Collections du musée (mezzanine)
À partir de 8 ans

 

Conférences

« Comment Circé devint magicienne ? Femmes et savoirs rituels dans l’Antiquité gréco-romaine »

Par Cléo CARASTRO, maîtresse de conférences à l’EHESS, chaire « Anthropologie religieuse et histoire culturelle de la Grèce ancienne ».

The Love Potion, Evelyn De Morgan © Bridgeman Images

Mercredi 8 mars – 18h30

Si la figure de la sorcière est une création des modernes, c’est en Grèce ancienne que la magie a été inventée. Par un parcours à travers la littérature, la peinture sur les vases, les gemmes antiques, et des objets rituels, nous rencontrerons des déesses, telles Héra et Aphrodite, des figures féminines connues, comme Circé et Médée, et moins connues, comme Déjanire et Simaitha, ainsi que des femmes anonymes, qui ont probablement fabriqué des tablettes de malédiction en Grèce et à Rome.

Durée : 1h
Gratuit et sans réservation, dans la limite des places disponibles
Auditorium du Musée de la Romanité
Accès par le jardin

 

« La figure de la sorcière dans l’art : de la fiancée de Satan à l’icône féministe, une autre histoire des femmes en Occident »

Par Alix PARÉ, historienne de l’art spécialiste de la peinture européenne (XVIIe – XXe siècles) et autrice.

Daniel Gardner, The Three Witches from Shakespeare’s Macbeth © National Portrait Gallery, Londres

Mercredi 15 mars – 18h30

Au-delà des clichés populaires, la sorcière est une figure ancienne et polymorphe qui a inspiré les artistes depuis la fin du Moyen Âge. De la « chasse aux sorcières » au féminisme, en passant par l’imaginaire romantique, son apparence et son symbolisme évoluent sans cesse. Les artistes et leurs sorcières racontent en filigrane l’histoire des femmes en Occident. À travers un corpus de peintures, dessins, gravures, sculptures et photographies, ce mythe inépuisable nous permet de mieux saisir la place des femmes, leur rapport au corps, à la sexualité,
mais aussi à la nature.

Durée : 1h
Gratuit et sans réservation, dans la limite des places disponibles
Auditorium du Musée de la Romanité
Accès par le jardin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :