Nîmes – Installation du premier Comité de Bien : l’union sacrée autour de la candidature de la Maison Carrée à l’Unesco

Lundi 4 juillet, s’est réuni, à l’Hôtel de Ville, le premier Comité de Bien de la Maison Carrée candidate au Patrimoine Mondial, en présence de l’Ambassadrice de France auprès de l’Unesco, son Excellence Véronique Roger-Lacan. Placée sous la coprésidence de Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes, et de Marie-Françoise Lecaillon, Préfète du Gard, cette instance, outil de gestion par excellence du monument, regroupe des représentants des institutions locales et nationales. Tous, ont pu exprimer leur soutien sans faille au dossier de la Maison Carrée, candidate au Patrimoine mondial de l’Unesco.

 

L’union sacrée autour de la candidature de la Maison Carrée

« L’engagement de tous au sein d’un partenariat efficace a permis d’établir clairement les responsabilités de chacun, tant au niveau politique et décisionnaire qu’au niveau technique et opérationnel. Le Comité de Bien constitue et préfigure d’ores et déjà la gouvernance du bien, la Maison Carrée de Nîmes, que nous espérons tous voir inscrit par l’Unesco l’année prochaine sur la liste du Patrimoine Mondial », se félicite Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes.

« Soutien inconditionnel », « travail collectif dans une optique positive » : chaque partenaire présent a assuré la Ville de sa solidarité et de son implication dans le dossier nîmois.

 

Les institutions mobilisées

Le Comité de Bien du patrimoine mondial est coprésidé par Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes, et Marie-Françoise Lecaillon, Préfète du Gard. Il regroupe, autour de Véronique Roger-Lacan, Ambassadrice de France auprès de l’Unesco, les principales entités locales et nationales telles que :

  • La mission Patrimoine mondial, Direction Générale des Patrimoines et de l’Architecture au Ministère de la Culture,
  • L’Inspection Générale des Monuments historiques, Direction Générale des Patrimoines et de l’Architecture au Ministère de la Culture,
  • La Direction Régionale des Affaires Culturelles – DRAC Occitanie
  • La Conservation Régionale des Monuments Historiques – DRAC Occitanie
  • La Mission Gestion Valorisation des Biens Culturels – DRAC Occitanie
  • Les Architectes des Bâtiments de France – UDAP Occitanie
  • La Préfecture du Gard,
  • Le Conseil Régional d’Occitanie,
  • Le Conseil Départemental du Gard
  • La Communauté d’Agglomération Nîmes Métropole,
  • La Ville de Nîmes

 

Les valeurs d’universalisme portées par l’Unesco

L’Ambassadrice de France auprès de l’Unesco, Véronique Roger-Lacan, insiste sur le caractère tout à la fois « antique et actuel » de la Maison Carrée, soulignant combien elle joue encore aujourd’hui un rôle de forum dans les activités des Nîmoises et des Nîmois : « Les Biens inscrits au Patrimoine mondial appartiennent autant au passé qu’au futur et obtiennent in fine une vocation universelle, s’adressant alors à l’humanité tout entière. Les Nîmois deviendront des ambassadeurs des valeurs de l’Universalisme et notamment des valeurs de paix et de garantie des droits et libertés individuelles parfois tant mises à mal dans le monde. »

 

Une démarche soucieuse d’intégrer la population nîmoise

La Ville a eu à cœur d’associer les Nîmoises et les Nîmois à sa démarche de candidature. Outre le lancement du Club Unesco-Maison Carré, des rencontres avec les lycéens ont été initiées. La Ville a également mis en œuvre des séminaires à destination des entreprises, ainsi que des présentations aux Directeurs des écoles primaires et aux conseils de quartiers. Avec la volonté de multiplier les manifestations avec l’ensemble des Nîmois d’ici à juillet 2023.

 

Le rôle du Comité de Bien

« C’est une sorte de Comité de pilotage, rappelle Marie-Françoise Lecaillon, Préfète du Gard. Son but est de s’assurer que toutes les étapes de la procédure sont bien réalisées. Le Comité s’appuie sur un Comité technique et un Comité scientifique, dont les membres font autant partie de la Ville que de la Drac ou encore du Ministère de la Culture. Je peux vous assurer du soutien total de la Préfecture du Gard dans la candidature de la Maison Carrée. »

Le Comité de Bien est l’outil de gestion par excellence du Bien. Son but est de veiller à protéger, valoriser et transmettre le bien aux générations futures. Il valide les orientations de gestion et s’assure de la conformité du contenu général des projets avec la Valeur Universelle Exceptionnelle (VUE) du Bien.

Depuis fin janvier, la Maison Carrée de Nîmes, sélectionnée par l’Etat français, est officiellement candidate à l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco et représentera la France lors de la 46e session du Comité du Patrimoine mondial, en juillet 2023. La Ville de Nîmes espère ainsi voir son temple romain accéder à cette reconnaissance internationale. Pour l’heure, le dossier est examiné par les experts scientifiques internationaux du Centre du patrimoine mondial, l’ICOMOS, qui se rendront à Nîmes, pendant trois jours, en septembre, afin d’établir leur rapport.



Catégories :Gard

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :