Théa dans le Gard : le théâtre à l’école ça existe

Initier des enfants au théâtre, donner l’occasion à tous les élèves d’une même classe « de s’essayer » à une pratique artistique et culturelle, telle est l’ambition de l’ O.C.C.E. Gard (Office Central de la Coopération à l’École du Gard). Cette année 18 classes gardoises ont participé à cette épopée théâtrale tout à fait enrichissante.

9h30 salle de spectacle Simone Veil à Nîmes. Une centaine d’élèves débarque des bus accompagnés de leurs enseignants et d’encadrants bénévoles. L’organisation est aussi fluide qu’une pièce de théâtre jouée par des comédiens qui connaissent leur rôle, tant il est vrai que certains professeurs d’écoles sont impliqués dans le projet THEA depuis de nombreuses années. La répartition entre ateliers créatifs et répétitions sur la grande scène du théâtre relève d’une organisation structurée et bien rodée. Le théâtre implique aussi une discipline. Il y a des règles de scène, d’écoute et d’attention. L’aboutissement de cette journée est la conclusion d’un projet qui a occupé chacune des classes une bonne partie de l’année.

 

Théâ : une branche théâtrale de l’OCCE

Les associations départementales Théâ sont présentes sur une grande partie du territoire national. Pour des élèves, quel que soit leur niveau scolaire, lire des textes de théâtre c’est bien. Avoir la possibilité de dire et partager avec d’autres écoliers ces mêmes textes ailleurs que dans la salle de classe, voilà qui ravit les jeunes comédiens « en herbe ». S’approprier un espace scénique, placer sa voix, être à l’aise avec son corps, jouer, découvrir des spectacles avec leurs enseignants et échanger avec des comédiens professionnels, autant de possibilités et d’aventures qu’ont partagés cette année plus de 350 élèves gardois du cours préparatoire à la sixième incluant aussi des classes d’accueil d’enfants migrants.

Jessica ALTIER, Philippe MARCOUX, Stéphanie ROY, Véronique RAVELEAU, Sylvie CAULET

 

Théa un art… de vivre

Les séances de théâtre et les rencontres avec des professionnels ne se déroulent pas dans une salle de cours ordinaire, mais dans des tiers lieux : la serre du Mas Praden, la salle de spectacle L’Escal celle de Louis Picard de Marguerittes, la médiathèque Simone Veil, le centre social de Valdegour, le théâtre Christian Liger ou le centre Pablo Neruda. Ce projet permet de mettre en exergue des pratiques, des espaces et des rituels différents des formes scolaires traditionnelles.

Chacun des enseignants s’adapte et aménage le théâtre en fonction de sa classe et de l’ampleur qu’il souhaite donner à cette action. De novembre à la fin de l’année scolaire, cette aventure collective apprend aux élèves à vivre ensemble et à mieux se comprendre. Chaque rôle est important, si minime soit-il et mieux vaut s’entraider pour avoir un bon spectacle. Le théâtre devient un tout… Un art de vivre.

Karima BENYOUCEF et Louis DIEULEVEUX

http://www.occe30.fr/

http://www2.occe.coop/



Catégories :Gard

Tags:, , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :