Rendez-vous aux jardins, du 3 au 6 juin 2022 à Alès

Publicité

Aujourd’hui, sujet majeur de préoccupation, le changement climatique n’a pas seulement des effets sur les températures ou la météo. Les plantes, et notamment les arbres fruitiers, doivent s’adapter à une évolution annoncée rapide et de grande ampleur.

Les températures augmentent mais varient également plus, engendrant une plus forte probabilité d’épisodes climatiques extrêmes (gel, grêle, fortes pluies, canicule, …). Les saisons se modifient et s’intensifient, les intersaisons (automne et printemps) commencent à diminuer comme peau de chagrin.

Cette variabilité climatique, déjà bien présente, va s’amplifier. Elle provoque des impacts sur la phénologie des plantes (débourrement végétatif, pousse annuelle, floraison et maturité des fruits) et par voie de conséquence a un impact économique important sur les récoltes.

Outre ces impacts directs sur la biologie des plantes, d’autres impacts indirects sont aussi pressentis, comme une désynchronisation entre floraison et activité des insectes pollinisateurs ou des risques parasitaires accrus : multiplication des générations de ravageurs (carpocapse), élargissement de leur aire de répartition, émergence de nouveaux bioagresseurs (Xylella, Drosophyle Suzukii…).

C’est ainsi que l’on pourrait résumer cette adaptation nécessaire afin que dans les années à venir les arbres fruitiers et les plantes puissent faire face aux effets liés au changement climatique.

 

Le bien-être en herbes – Se nourrir et se soigner avec les plantes sauvages

18h, vendredi 3 juin 2022, salle du Capitole, place de la Mairie, Alès

Le bien-être en herbes nous dévoile l’usage des plantes sauvages dans les domaines de la cuisine et de la santé suivant les savoirs locaux ancestraux cévenols. Une balade au cours de laquelle nous découvrons, entre autres, comment cuisiner des beignets d’acacia avec Fernande Valmalle, une Cévenole de naissance ou confectionner un flan à la berce lors d’une randonnée botanique avec l’ethnobotaniste Sophie Lemonier qui nous explique l’usage contemporain des plantes sauvages.

En présence d’Alain Renaux, un ethnobotaniste en balade dans les Cévennes et le réalisateur du film, Raymond Achilli.

 

Programme des rendez-vous aux jardins du 3 au 6 juin



Catégories :Gard

Tags:,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :