le 27 mai 1944 une pluie de bombes s’abattait sur Nîmes

Publicité

Le 27 mai 1944, la ville de Nîmes était bombardée par les anglo-américains pour détruire des bases allemandes. Plus de 200 morts, des centaines de blessés et une ville meurtrie. À cette occasion chaque année la ville de Nîmes commémore ses victimes.

 

Dans la cour d’honneur de l’hôtel de ville, ce jeudi 27 mai comme chaque année, s’est déroulée la commémoration du drame du bombardement de Nîmes. Une plaque remémore un des drames méconnus de l’histoire nîmoise.

La plaque commémorative

La plaque commémorative

Ce 27 mai 1944, 450 bombes ont été lâchées sur la ville faisant 271 morts, 289 blessés et 5000 sinistrés étaient à déplorer dans ce ratage des alliés. Ce jour-là 443 bâtiments étaient également détruits. Le lycée Alphonse Daudet quant à lui servit d’hôpital de campagne et de morgue

Après un discours rappelant les circonstances, s’en sont suivis un dépôt de gerbe, un appel aux morts, et la Marseillaise pour ne pas oublier…

Dépôt de gerbe de fleurs devant la plaque commémorative

Dépôt de gerbe de fleurs devant la plaque commémorative

L'appel aux morts

L’appel aux morts



Catégories :Gard

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :