Nîmes s’illustre 2022 : l’Homme et l’Animal

Publicité

C’est par la projection d’un clip vidéo que Margot Arrault, fondatrice du festival et Sarah Dubois coordinatrice de l’événement ont présenté hier à la Fabrik les différentes manifestations du festival de l’illustration 2022 qui se tiendra du 1er au 24 juillet.

Margot Arrault, fondatrice du festival

Margot Arrault, fondatrice du festival

Une promenade dans Nîmes, ça vous dit ? Lors d’une balade nous ne sommes pas toujours attentifs aux détails. Attirer l’œil sur ce qui nous échappe, voilà en quelque sorte le but de « Nîmes s’illustre 2022 ». L’endroit le plus sombre est souvent sous la lampe dit le proverbe chinois. Enfermés dans nos niches durant la pandémie nous avons entre-aperçu sangliers, renards ainsi que de multiples oiseaux. Ils ont occupé les espaces urbains que nous avions abandonnés. Pour prolonger ce plaisir furtif, cette année le festival de l’illustration a choisi comme thème : l’Animal. Cette manifestation s’organisera autour d’expositions officielles, d’expositions « satellites », d’ateliers, de rencontres professionnelles. Elle vous transportera du cœur du microCosmos aux maxi temps forts… dans ses moindres détails !

L’Animal et le Vivant

Le thème l’animal et le vivant, fil directeur du festival, proposera 5 grandes expositions qui nous feront découvrir cinq univers différents autour du centre-ville nîmois.

  • Au Musée du Vieux Nîmes, « Micro/Macro Cosmos ». Trois artistes font plonger le visiteur dans la multitude des détails sur les mondes vivants qui nous entourent.
  • A la Galerie Courbet, Gérard Laitier, artiste nîmois à l’âme sensible et d’une humanité extraordinaire, véritable conteur d’images peintes présentera ses œuvres Une peinture brute nourrie de son langage, de ses rencontres que celles-ci soient réelles ou fantasmées.
  • Au Lavoir du puits Couchoux, quatre artistes contemporains de l’équipe de Waouf transforment ce lieu en exposition/expérience pour redécouvrir ce que signifie être animal : le chien remplace le maître !
  • À la maison du Protestantisme, est posée la question suivante : « quelles sont les créatures hybrides que nous serons ? » Plus de 42 artistes de Agents Associés y répondront en proposant 34 reproductions et 8 créations originales sur ces futurs possibles et imaginaires.
  • À l’Hôtel-Dieu, l’exposition Bioluminescence Mexicaine, regroupera 36 œuvres originales de 6 artistes féminines mexicaines qui mettent en lumière des êtres phosphorescents et des plantes qui dansent. L’installation est complétée par les œuvres de Jonathan Brechignac, jeune artiste contemporain fasciné par les phénomènes naturels.

 

Programme, Parcours, Informations

Que vous soyez adeptes de la réalité augmentée ou du plan traditionnel pour vous guider vers ces expositions, tout ce que vous souhaitez savoir, dans ses moindres détails sur les ateliers, la kermesse illustrée, le Bivouac Machine, les rencontres professionnelles, la billetterie, tout est à retrouver ici sur le site de « Nîmes s’illustre 2022 ».



Catégories :Gard

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :