« Une musique de cirque ? », conférence musicalisée le vendredi 3 juin à 20h30 à Rousson

Publicité

L’orchestre « Les voix cuivrées du Théâtre de la Palabre » présentera « Une musique de cirque ? » le vendredi 3 juin à 20h30 à Rousson.

À partir d’une recherche sur l’histoire de la musique dans les cirques, une conférencière se questionne : Existe-t-il une musique de cirque ?

Elle invite l’orchestre des Voix cuivrées – Pierre Diaz, Elisabeth Gavalda, Vincent Granger, Daniel Malavergne et Benoît Tréhard – pour interpréter et traduire les thèmes du passé. En s’appuyant sur les partitions musicales du Fonds Coll’Ex «Arts du cirque» de la bibliothèque Interuniversitaire Paul-Valéry de Montpellier, Une musique de cirque ? retrace l’histoire de la musique jouée dans les cirques du XVIIIème siècle jusqu’aux années soixante-dix.

Crédit photographique : Coline Alves

Benoit Tréhard : Batterie, percussions, tuba contrebasse.

Daniel Malavergne : Tuba basse, saxhorn basse, klaxon. Chef d’orchestre

Élisabeth Gavalda : Trompette, bugle, sahornbaryton, klaxon, chant. Conférence

Vincent Granger : Clarinettes, klaxon., chant. Numéro..

Pierre Diaz : Saxophone ténor, klaxon. Composition

La musique dans le cirque traditionnel

En 2015, la bibliothèque Interuniversitaire Paul-Valéry de Montpellier s’est vue dotée d’un fonds «Arts du cirque» qui a été par la suite classé Coll’Ex. L’inventaire de plus de mille périodiques — majoritairement des revues francophones, européennes et américaines — a été confié à Elisabeth Gavalda en tant que chercheuse associée au Rirra 21 par Philippe Goudard (Professeur des universités) et Alix de Morant (Maîtresse de conférence).

À partir des articles sur la musique de cirque issus des revues et de la littérature du Fonds «Arts du cirque», Élisabeth Gavalda a choisi de retracer l’histoire de la musique jouée dans les cirques du XVIIIème siècle jusqu’aux années soixante-dix.

Dans les archives de ce fonds, Elisabeth Gavalda a sélectionné une vingtaine de partitions (La java des Fratellini, La polka des consignés, Azella Galop, Barnum & Bailey-Marsch, etc.) et en a confié les arrangements musicaux à Pierre Diaz.

Dans les années soixante-dix, le cirque subit une transformation fondamentale notamment par la conception du spectacle qui se construit non pas pas comme une succession de numéros mais dans une vision globalisante de la représentation.

La métamorphose des performances mises en scène, l’abandon progressif des ménageries, le changement fondamental du contenu, un instrumentarium musical plus électrique, des esthétiques de cirque plus contemporaines portées par des personnalités ou des collectifs artistiques forts et l’appel à un seul compositeur, corroborent un passage, une « mutation » du cirque traditionnel vers les nouvelles formes, couleurs et atmosphères musicales du cirque contemporain.

 

Informations pratiques :

Le vendredi 3 juin à 20h30 à l’Auditorium de Rousson, Espace Jean-Jaures

Tarifs : 5€ / adulte – 1€ / enfant

Informations & Réservations :
04 66 61 93 06  /  06 15 76 21 67 ou par email : palabretheatre@wanadoo.fr



Catégories :Gard

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :