Nîmes Olympique : disparition de Faouzi Mansouri

Publicité

Enfant du Chemin Bas, formé au Nîmes Olympique, il joua en D1 au club de 1975 à 1980. 65 matchs pro sous le maillot nîmois, avec son frère Abla, joueur et éducateur au club.

Il est décédé, à l’âge de 66 ans. Il luttait depuis des mois contre une longue maladie.

L’Algérien a également joué pour Béziers, Mulhouse et Montpellier avec qui il a connu la première montée du club en Division 1.

International, il a disputé les Coupes du monde 1982 et 1986 avec l’Algérie. Il était titulaire lors de la victoire historique (2-1) face à l’Allemagne de l’Ouest le 16 juin 1982 à Gijon.

Malgré ce succès, les Fennecs ne s’étaient pas qualifiés pour le second tour du Mondial espagnol, en raison de l’entente entre les Allemands et les Autrichiens, qualifiée de « match de la honte » (victoire 1-0 de l’Allemagne, qui qualifiait les deux équipes).

Après sa carrière, il avait intégré le groupe Nicollin, entreprise de l’ancien président du club héraultais, Louis Nicollin.



Catégories :Sports

Tags:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :