Bagnols-sur-Cèze : la pose de la première pierre de la future « Pyramide » a eu lieu ce jour

Publicité

La culture et les arts ont un impact primordial dans le développement et l’épanouissement des individus. Ils contribuent à la socialisation. De ce fait, la Ville de Bagnols-sur-Cèze a choisi de jouer un rôle de premier plan dans le développement de la vie culturelle de ses citoyens.

Plus qu’une salle de spectacle, la future « Pyramide » de Bagnols-sur-Cèze est pensée comme un lieu de culture ouvert à toutes les Bagnolaises et à tous les Bagnolais, mais doit également pouvoir rayonner dans tout le Gard rhodanien, et bien au-delà …

Avec une capacité de 500 places assises et 750 places avec sièges rétractables, la future « Pyramide » sera véritablement l’épicentre de la culture bagnolaise et permettra, dans un cadre totalement reconstruit et modernisé, de proposer une programmation culturelle
inclusive et variée. Toutes les formes de culture seront accessibles à tous les publics.

Sous forme d’appel à projets, la Ville de Bagnols-sur-Cèze offrira des périodes d’occupation de la salle pour des résidences d’artistes et de compagnies et développera des partenariats avec des acteurs culturels du territoire, départementaux et régionaux, en développant des actions culturelles en marge d’évènements existants, ou à créer.

En phase finale du projet, les espaces associés, et les aménagements extérieurs permettront des projections de spectacles et manifestations hors les murs.

 

Les habitants du Gard rhodanien étaient très attachés à l’ancienne salle de spectacle

C’est la raison pour laquelle la nouvelle identité du lieu tient compte de son histoire… Car elle en a vu « La Pyramide », des générations de public… Que ce soit en tant que spectateurs ou qu’artistes, en herbe ou professionnels,… Tous sont venus user les strapontins rouges ou les planches du centre Léo-Lagrange !

Elle en a vu « La Pyramide »… Du trac balbutiant d’un enfant pour sa première montée sur scène au trac maîtrisé du comédien confirmé…

Toutes les émotions s’y sont jouées ou exprimées, les Bagnolais y ont tous un souvenir et la portent comme une institution !

 

La nouvelle « Pyramide » sera un lieu de culture qui puisera sa force dans son ancrage local

La nouvelle « Pyramide » sera modulable et bénéficiera de sa proximité avec la salle multiculturelle de la rue Racine pour proposer un véritable lieu de vie, de culture, mais également d’accueil de conférences et de séminaires, projet totalement inclus dans le Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) des Escanaux, permettant ainsi à Bagnols-sur-Cèze de parfaitement jouer son rôle de troisième ville du Gard en termes d’événementiels et d’accueil de congrès.

La nouvelle « Pyramide » sera également un lieu transgénérationnel d’ouverture et d’accueil d’événements emblématiques pour que la culture bagnolaise retrouve son écrin et qu’elle rayonne bien au-delà du Rhône.

 

L’ancienne « Pyramide » ne correspondait plus aux normes attendues d’un établissement accueillant du public

L’ancienne « Pyramide », construite en 1962 était, à l’origine, une salle de basket et n’avait donc aucune vocation à accueillir des spectacles.

Elle ne correspondait plus aux normes attendues d’un établissement accueillant du public : normes de sécurité non respectées, toiture non restaurable, capacité d’accueil insuffisante, accès non adapté aux personnes à mobilité réduite, problèmes de confort, …

Ainsi une attention toute particulière a été apportée aux conditions d’accueil et d’accès de la nouvelle « Pyramide » (accueil des personnes à mobilité réduite, qualité phonique et acoustique, …).

En termes de confort, d’importants efforts vont être faits pour améliorer la qualité des fauteuils. Ainsi, trois types d’assises seront retenues et proposées au test d’un panel de la population bagnolaise.

Les travaux débuteront mi-juin.



Catégories :Gard

Tags:,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :