La Région Occitanie soutient les projets dans le Gard

Publicité

Huit grands projets sont soutenus et financièrement aidés dans le Gard, par la Région Occitanie. Découvrez lesquels.

  • Villeneuve-lès-Avignon

    La commune teste l’habitat partagé

    Depuis janvier, les 48 logements sociaux de la nouvelle résidence Les Cardinales propulsent la commune en pionnier de l’habitation partagée. Réalisée par le bailleur social Grand Delta Habitat, elle intègre le concept Modul’A, une pièce « partagée » de 9m2 meublée permettant à certains ménages d’agrandir leur logement (15 jours par locataires), moyennant un supplément les jours d’occupation (pièce et électricité associée).

  • Saint-Gilles

    Uni-vert, toujours plus bio

    Première coopérative bio équitable de France, Uni-Vert (groupe Covial) surfe avec succès sur l’engouement pour les fruits et légumes bio et un modèle social favorisant une juste rémunération de ses 70 producteurs : avec une production de 20 000 tonnes (oignons doux des Cévennes, clémentine de Corse, etc.), la coopérative vient de recruter trois salariés pour conforter sa croissance.

  • Saint-Paul-la-Coste

    Lifting nature pour le domaine de Bayssac

    Changement de main pour les chambres d’hôtes de ce mas cévenol, acquis en 2020 par un producteur de documentaires et d’événements autour des thèmes de la nature, du bien-être et de la science. Renommé « La Source », il maintient l’offre d’hébergement et la complète par des séjours « conférences et randonnées ». L’installation d’une chaudière à granulés bois, offrira dès avril, un confort accru aux séminaristes.

  • Théziers

    Une future place publique au centre du village

    Il manquait à cette commune de 1 000 habitants une place publique au centre du village. Elle sortira de terre en 2023, en lieu et place d’anciens bâtiments inoccupés, insalubres, situés en face de l’église inscrite aux monuments de France. Les travaux, supervisés par les architectes des bâtiments de France, démarrent en octobre 2022. La future place devrait accueillir un marché dominical.

  • Poulx

    Place au télétravail

    Les élus de cette commune résidentielle de 4 000 habitants de l’agglomération nîmoise, souhaitaient créer un tiers-lieu pour favoriser le télétravail sur leur territoire. La pandémie ayant fait émerger les besoins d’une catégorie socio-professionnelle de cadres de 30-50 ans, le projet prend forme.

    L’opportunité d’acquérir, en 2021, un bâtiment vacant à proximité des commerces, va permettre sa création avec une aide régionale de plus de 9 000 €. Les travaux débutent en mars, pour une mise en service en septembre 2022. Ce lieu hybride de 90 m2 prendra dans un premier temps la forme d’un espace de coworking composé d’un bureau, d’une salle de réunion, d’un espace partagé et d’un espace de convivialité. Ouvert sept jours sur sept, il pourra accueillir une vingtaine de coworkers.

    Il évoluera ensuite vers le milieu éducatif et associatif en proposant des activités hybrides en fonction des besoins exprimés par les usagers : accompagnement à la création d’entreprise, petits déjeuners thématiques, etc.

  • Beaucaire

    ViaRhôna, Beaucaire dans la boucle

    La voie européenne d’itinérance douce Via Rhôna, qui doit relier le lac Léman à la Mer Méditerranée grâce à l’aménagement de véloroutes le long du Rhône, progresse. Nouvelle étape en 2022 : l’aménagement du tronçon reliant le port de Beaucaire au Pont de Charenconne le long du Canal du Rhône à Sète, le fleuve se scindant en deux au niveau de Beaucaire.

    Après le financement par la Région (près de 372 000 €) d’un 1er tronçon reliant le Pont de Charenconne au Port de Bellegarde, en cours de réalisation, les travaux du 2ème tronçon démarreront avant l’été, grâce à une aide régionale de 68 000 €.

    Sur un linéaire d’1,6 km, l’aménagement d’une voie cyclable large de 3 mètres en superposition du chemin de halage sur la rive Nord, permettra de relier le Quai Royal (Port de Beaucaire) et le Pont de Charenconne. Une voie verte réservée aux piétons, vélos, rollers ou cavaliers et un parking de 7 places à l’entrée du tronçon seront également aménagés.

  • Combas
    Place-cour pour festivités partagées

    Dépourvue de place publique, la commune aménage l’ancienne cour des écoles en espace festif polyvalent, grâce à une aide régionale de plus de 19 000 €. Ce nouveau lieu doté de gradins et de toilettes publiques remis aux normes, offrira 450 m2 de terrain plat arboré dès son inauguration, le 8 mai. Fermée les jours de non festivité, elle sera accessible aux usagers de la bibliothèque et continuera de remplir ses fonctions de cour de récréation.

  • La Grand-Combe

    Nouvelle carrière pour les Falaises d’or

    Depuis son changement de main, la société Les Falaises d’Or spécialisée dans l’exploitation de carrière de pierres à bâtir et granulats, s’offre une nouvelle dynamique. Les repreneurs, forts de leur expérience dans le bâtiment et les travaux publics, souhaitaient investir dans du matériel : l’achat d’une chargeuse et d’une mini-pelle va permettre le développement de l’entreprise.



Catégories :Gard

Tags:, , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :