« Kikou le Griot Bleu » : Paris gagnant

Publicité

C’est à l’Espace Auteur l’Harmattan ce 1er mai à Paris que Christian Clapier dédicacera son recueil de poésie : « Kikou le Griot Bleu -De passage ». À cette occasion « Kikou » le Nîmois déclamera quelques-uns de ses textes vers 17h30. Ce vagabond de la poésie aux « mots toujours en effervescence » comme il aime à le dire, poursuit son chemin de Griot musicien, diseur et conteur dans la pure tradition de la poésie populaire.

Mais Griot, quèsaco ? Le Griot en Afrique est membre d’une caste de poètes musiciens, dépositaires de la tradition orale. Dans sa signification la plus ancienne, selon la définition qu’en donne Alain Rey dans le « Dictionnaire Culturel en langue française » ce mot est dérivé de criard, créer.

Créer est le maître mot de ce vagabond tout à la fois musicien et poète. Dans son recueil, en introduction, il se décrit comme modeste héritier de ces chansonniers conteurs que sont André Valardy, Jacques Doyen, Petit Bobo, (sobriquet de Pierre Maguelon) tous enchanteurs de mots.

 

La scène : le festin de la rencontre

« J’ai découvert très tôt le plaisir de la scène, la voix monte et prend sa place, s’installe puis capte l’intérêt, le corps en écho qui bouge et transmet, déclenche enfin l’attention du spectateur qui s’aiguise jusqu’à entrer presque en communion ». Partager. Partager pour inviter à penser l’absurde, à s’émouvoir de tendresse mais aussi à rire aux éclats. Dans cet instant suspendu, spectateurs et comédien entrent en communion avec les mots.

Au fil de sa carrière, des rencontres marquantes ont nourri le poète. Notamment celle d’Emmanuelle Laborit à Avignon qui préfigure peut-être d’une suite prochaine. Cette petite fille du célèbre scientifique Henri Laborit, actrice et écrivaine, a obtenu le Molière de la révélation théâtrale dans « Les Enfants du silence » en 1993. Outre cette rencontre, on peut pointer celle en janvier 2020 avec des enfants au Sénégal. Kikou parle de ce moment inoubliable avec Jeanne Béatrice Diatta, directrice de l’unique école sur l’île de Carabane, et de ses élèves. Tout aussi important d’avoir lié connaissance avec Carlos Carreras, traducteur, interprète et performeur en Langue des Signes Française. Ensemble ils produisent un spectacle ou Christian déclame ses textes et Carlos les traduit instantanément.

 

Les mots pour mettre de l’ordre dans le monde

Chez ce saltimbanque les mots donnent fréquemment d’étranges signes d’indocilité. Ils apparaissent brusquement là où personne ne les attend, ils sautent d’une ligne à l’autre, surprenant même celui qui les profère.

L’Afrique n’a pas de fric et le fric tue l’Afrique… Afrique à fric !

Les fric-frac de l’Afrique sont truqués et traqués dans son troc étriqué

et j’en ai mal au froc !

 

Les mots se révèlent ainsi, capables d’une infinité de postures, de résonances particulières, deviennent une fête, un carnaval, un partage, leur désordre est un ordre quand on se risque à les écouter, à les lire.

Alchimiste du mot, ce colporteur de la rime, sensible au monde et à ses tremblements compose aussi des poèmes d’actualité faits pour agacer. L’alexandrin ne pouvait rêver mieux plus noble et glorieux parrainage :

Les érudits de gauche aux pensées maladroites,

Au fur et à mesure que Savoir nous cultive,

Les pensées un peu gauches des érudits de droite,

Nous laissent sans dessein et dans l’expectative

Où sont donc les Jaurès, les Blum, les Mandela ?

Nous n’avons que des Trump, des Poutine et Marine.

La bête immonde épie, le malaise est bien là.

Les roses sont fanées et restent les épines.

 

À lire, à écouter, Christian Clapier feuillette avec plaisir et pour celui des spectateurs et des lecteurs la passion de ses textes. Après Paris, le comédien sera présent au Prolé, rue Reboul le 23 juin à partir de 18 h 30 pour dédicacer son livre et présenter une performance de Griot.



Catégories :Culture

Tags:,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :