Le meilleur de la gastronomie gardoise récompensé à l’occasion de la cérémonie « Le Gard, Militant du Goût » 2022

Publicité

En partenariat étroit avec la Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, la Chambre d’Agriculture, Bienvenue à la Ferme, Gard Tourisme, le Conseil départemental du Gard a organisé la cérémonie de remise des prix du 29e concours « Gard Gourmand » qui s‘est déroulée le jeudi 14 avril 2022, au Pont du Gard.

Comme chaque année, le Conseil départemental honore les meilleurs artisans des métiers de bouche du Gard, à l’issue du concours « Gard Gourmand » qui décerne à leurs réalisations des médailles d’OR, d’ARGENT et de BRONZE.

Ces récompenses garantissent des produits d’excellente qualité, respectueux de la saisonnalité et issus de circuits courts.

 

Millésime 2022 : 141 médailles décernées aux 84 lauréats dont 46 d’or, 48 d’argent et 47 de bronze

Pour mémoire, le concours « Gard Gourmand » millésime 2021 proposait 438 produits présentés par 117 entreprises.

Cette année, ce sont 128 concourants, artisans, traiteurs, commerçants, restaurateurs et agriculteurs gardois, qui se sont inscrits sur le site militantdugoût.gard.fr et ont proposé 492 produits. Chaque médaillé OR a le privilège de voir la photo de son ou de ses produits médaillés publiée dans le Guide des Médaillés et des Saveurs 2022.

Pour le millésime 2022, 41 professionnels des métiers de bouche ont concouru pour la 1ère fois cette année.

 

Le Concours « Gard Gourmand », c’est quoi ?

Durant 4 jours (du 5 au 8 octobre dernier), le Centre de Formation des Apprentis de la CCI à Marguerittes a accueilli ce concours organisé par le Conseil départemental, les Chambres consulaires, Gard Tourisme et le réseau « Bienvenue à la Ferme » dans le cadre de la démarche « Le Gard, Militant du Goût ».

Les 492 produits ont été soumis à la dégustation de 224 jurés issus de tous les milieux professionnels et sociaux sur l’ensemble du territoire.

Le principe :

Les dégustations se font à l’aveugle par ces jurés représentatifs de l’ensemble des consommateurs.

La notation prend en compte l’aspect, la saveur, le toucher, l’olfaction et la rétro-olfaction du produit dans une appréciation graduée de « très agréable » à « défaut », en passant par « agréable »,

« quelconque » ou « léger défaut».

Le palmarès s’opère avec des produits qui doivent obtenir la note minimale de 15/20 pour pouvoir prétendre à un trophée.

24 à 25 produits sont donc dégustés par chaque juré, selon un cahier des charges rigoureux.

Les produits sont répartis en 5 catégories :

. Accompagnements et fromages

. Boissons

. Charcuteries et plats cuisinés

. Desserts et douceurs

. Pains et spécialités.

Ces catégories sont elles-mêmes divisées en 35 familles.

 

Un concours reconnu par les meilleurs artisans

L’augmentation du nombre de concourants démontre l’intérêt croissant des entreprises gardoises pour le concours et plus généralement pour la démarche « Le Gard, Militant du Goût», initiée depuis 2002 par le Conseil départemental du Gard et de plus en plus reconnue sur le territoire comme un signe de qualité et d’authenticité des produits.

La représentativité géographique du territoire contribue également à l’aura du concours. Chaque Gardois peut potentiellement retrouver un médaillé à sa porte. Une identification qui motive le consommateur et porte la promesse de l’augmentation du chiffre d’affaires des artisans lauréats.

Tout au long de l’année, la démarche « Le Gard, Militant du Goût », est animée sur le terrain par le Conseil départemental, les Chambres consulaires, Gard Tourisme et le réseau « Bienvenue à la Ferme » par le biais d’un réseau de techniciens.

Ils se réunissent, chaque mois, au sein d’un comité spécifique pour préparer le concours et faire vivre la démarche au plus près des attentes des artisans et des consommateurs gardois.

Depuis quelques années, les produits emblématiques du Gard, tels que l’oignon doux des Cévennes, le taureau de Camargue, l’olives et l’huiles d’olive de Nîmes ou encore la truffe noire du Pays d’Uzès et Pont du Gard, la figue de Vézénobres, et depuis peu, le vin rosé de Tavel reconnus par des labellisations en Sites remarquables du goût (SRG), contribuent également au rayonnement de la démarche au-delà des frontières départementales et favorisent ainsi le développement de la renommée du Gard dans toute la France et sur les marchés internationaux.

« Le Gard, Militant du Goût » regroupe tous les produits issus de l’agriculture biologique ainsi que les produits labellisés « Bienvenue à la Ferme » (si le producteur a signé la Charte « Militant du Goût »).

« Le Gard, Militant du Goût », c’est :

  • le 4ème département français en terme de producteurs bio avec 924 exploitations
  • le leader national du développement des produits biologiques en restauration collective
  • 1/3 des exploitations en circuits court
  • Près de 50 manifestations/an labellisées « Le Gard, Militant du Goût ».


Catégories :Gard

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :