Nîmes : Dans la solitude des champs de coton, une pièce de Bernard-Marie Koltès à la maison des littératures à voix hautes à découvrir

Publicité

La maison des littératures à voix hautes propose ce jeudi 17 février à 19 heures la pièce ou plus exactement le long poème « dans la solitude des champs de coton ». Une pièce de théâtre de Bernard-Marie Koltès.

« La solitude des champs de coton met en scène deux personnages, un dealer et son client dans une situation de deal.

La pièce est une longue série de monologues qui s’alternent entre les protagonistes.

Les thématiques de ce long dialogue explorent les tréfonds des sentiments humains où s’entremêlent la diplomatie, le désir jusqu’au conflit et son dénouement dans un huis clos pesant.

Les comédiens sont Tella Kpomahou et Jean Leloup.

Crédit photo : Akani

Une représentation unique à découvrir.

 

Infos pratiques :

Maison des littératures à voix haute

26 rue de la république

30000 Nîmes

Tarif 10 euros

04 66 62 06 66

 



Catégories :Culture

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :