Lancement d’une large concertation publique avec les Gardoises et les Gardois du 7 février au 30 avril 2022

Publicité

Le Conseil départemental du Gard donne la parole aux Gardoises et aux Gardois pour construire, avec eux, un Schéma des solidarités sociales pour la période 2022/2027.

Chef de file de l’action sociale et médico-sociale, le Conseil départemental – via cette large concertation – souhaite s’appuyer sur l’expérience des usagers pour agir au plus près de leurs attentes (notamment suite à la pandémie) et renforcer les services publics.

Le Schéma des solidarités sociales 2022-2027 regroupera l’ensemble des compétences du Conseil départemental en matière sociale pour plus d’efficacité, de transparence et pour une prise en compte globale des parcours et des besoins des usagers.

 

Concrètement, cela recouvre :

• Le Schéma de l’enfance et de la petite enfance :

L’accompagnement des responsabilités parentales, en termes de prévention et de protection des mineurs et des majeurs de 18 à 21 ans, et dans la perspective d’une insertion sociale et professionnelle durable.

 

• Le Schéma de l’autonomie des personnes âgées et handicapées :

La prise en charge des personnes âgées et handicapées, tant par un accueil adapté à leur niveau de dépendance que dans la diversification de l’offre proposée, y compris dans l’aide au maintien à domicile.

 

• Le Programme départemental d’insertion (PDI) :

L’accès à un juste droit, l’accueil et l’accompagnement des bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA) dans le cadre du parcours d’insertion sociale et professionnelle, la mise en cohérence des politiques publiques du Conseil départemental et des partenaires institutionnels pour lever les freins sociaux et accompagner les usagers vers et dans l’emploi.

 

• Le Plan départemental d’action pour le logement et l’hébergement des personnes défavorisées (PDALHPD) :

Face aux difficultés d’hébergement et/ou de logement, apporter une solution adaptée pour un mieux vivre, une dignité préservée et une chance pour faciliter l’insertion sociale.

 

• En interaction avec le Livre Blanc de l’Économie sociale et solidaire (ESS) :

Le soutien aux actions de promotion en faveur de l’ESS qui défend des modèles alternatifs d’entrepreneuriat, de consommation et de production afin de placer l’humain et les relations de bien-être entre les personnes au cœur de l’activité économique et d’encourager des valeurs éthiques de gestion et un mode de gouvernance démocratique et participative.

 

• La Politique de la ville :

 Amplifier le soutien aux associations de quartiers qui agissent en faveur de la jeunesse, de l’éducation à la citoyenneté, de l’emploi, du logement, de la lutte contre la fracture numérique et de l’accès aux droits.

 

 

Présentation de la plate-forme numérique pour participer à la concertation, du 7 février 30 avril 2022

Afin de contribuer à l’élaboration du Schéma des solidarités sociales, les Gardoises et les Gardois sont invités à partager leurs besoins et à donner leur avis en répondant à trois questionnaires proposés via la plateforme numérique. Ils sont également invités à déposer des propositions dans une boîte à idées sur concertation-legardsolidaire.gard.fr

 

La parole est à vous !

Trois questionnaires :

• Les besoins du quotidien

«La naissance d’un enfant et les questions qu’elle suscite, la reconnaissance et la prise en compte du handicap ou de celui d’un proche, l’attention portée à la perte d’autonomie d’un parent, le soutien bienveillant en cas de rupture professionnelle… Dans ces moments essentiels, le Conseil départemental et ses agents se mobilisent pour proposer des réponses adaptées aux différentes situations. Pour nous permettre de mieux adapter notre action à vos besoins, parlez-nous en, merci de vos réponses aux questions suivantes.»

• L’accueil du Conseil départemental pour l’accès aux droits

«De la petite enfance au grand âge, le Conseil départemental accueille, informe, oriente et accompagne l’ensemble des Gardoises et des Gardois, et particulièrement les personnes qui en ont le plus besoin. En répondant aux questions suivantes, vous nous aiderez à améliorer l’accès aux droits et notre accompagnement, dans le cadre du prochain Schéma des solidarités sociales.»

• La participation citoyenne

«Une démarche participative c’est permettre à des citoyens non experts de donner un avis et de formuler des propositions sur des projets qui les concernent au quotidien, et ainsi améliorer l’action publique. Aujourd’hui, pour le Schéma départemental des solidarités sociales, ce sont l’ensemble des Gardoises et des Gardois qui peuvent contribuer : nous sommes tous concernés ! Dites-nous, que pensez-vous et qu’attendez-vous de la participation citoyenne ?»

 

Une boîte à idées :

Les innovations sociales sont souvent issues de la bonne idée d’un citoyen, d’une association, d’une commune. En 2020 pour faire face à la crise sanitaire et au confinement, de nombreuses initiatives locales d’entraide ont vu le jour. Pour poursuivre ce grand mouvement de solidarité, le Conseil départemental invite les Gardoises et les Gardois à lui faire part de leurs idées pour le Gard solidaire. Elles seront toutes étudiées pour le Schéma des solidarités sociales.

Il est possible de déposer ses propositions jusqu’au 30 avril. Elles seront ensuite soumises au vote des Gardoises et des Gardois sur cette plateforme en mai, et celles qui recevront le plus d’adhésion seront présentées lors du forum des solidarités sociales prévu en juin 2022.

 



Catégories :Gard

Tags:, , ,

1 réponse

  1. Très interessant

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :