Port du masque rendu obligatoire en extérieur dans le département du Gard sous certaines conditions et dans les centres-villes de Nîmes, Alès, Bagnols-sur-Cèze et Beaucaire jusqu’au 2 février inclus

Publicité

Compte tenu de la situation épidémique du département, caractérisée par une circulation active du virus COVID-19 notamment de ses variants Delta et Omicron et une situation sanitaire marquée par :

  • un taux d’incidence (pour la période du 19 au 25 décembre) tous âges pour l’ensemble du département s’élevant à 722,1 pour 100 000 habitants ;
  • un taux de positivité des tests à 8,3 %;
  • une tension sur le système hospitalier traduit par un taux d’occupation global des lits de réanimation de 95 %, occupés à 63 % par des patients COVID

La préfète du Gard a décidé de reconduire l’arrêté qui rend obligatoire jusqu’au 2 février 2022 inclus le port du masque en extérieur, sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public, pour toute personne de onze ans ou plus, circulant ou accédant dans des lieux à forte densité de personnes, lorsque la distance interindividuelle ne peut être respectée.

La préfète du Gard a décidé également de rendre obligatoire le port du masque en extérieur dans les centres-villes d’Alès, Bagnols-sur-Cèze, Beaucaire et Nîmes à compter du vendredi 31 décembre 2021 8 heures jusqu’au 2 février 2022 inclus.

Alès

Au sein du périmètre délimité par les voies suivantes :

• rue Albert 1er ;
• place des Martyrs de la Résistance ;
• rond-point Auvergne.
• boulevard Louis Blanc, incluant la place H. Barbusse ;
• extension du périmètre à l’avenue Général De Gaulle et à la Place Pierre Semard ;
• Rue du Docteur Serre jusqu’à l’angle de la rue du 14 juillet ;
• Rue du 14 juillet ;
• Rue Florian, portion entre la rue du 14 juillet et la rue Mandajors ;
• Rue Mandajors, portion entre la rue Florian et le Boulevard Gambetta ;
• Boulevard Gambetta, portion entre la rue Mandajors et la rue Jean Julien Trellis.
• Rue Jean Julien Trellis, portion entre le Boulevard Gambetta et la rue des Frères Chotard ;
• Place de la Libération ;
• Avenue Carnot, portion entre la place de la Libération et la rue Balore ;
• Rue Balore ;
• Rue d’Estienne d’Orves.
• Place de l’Abbaye, Marché couvert ;
• Place St Jean, Cathédrale St Jean, de l’angle de la rue de la Meunière à la rue Rollin ;
• Rue Rollin jusqu’à l’angle de la rue Jules Cazot ;
• Office du tourisme Rue Albert 1er

Ces voies sont incluses dans le périmètre.

Beaucaire

Au sein du périmètre délimité par les voies suivantes :

  • Au nord par le Boulevard Maréchal Joffre ;
  • A l’est par la banquette de la digue ;
  • Au sud par le Quai de la Paix et le Cours Sadi Carnot ;
  • A l’ouest par le boulevard Maréchal Foch.

    Ces voies sont incluses dans le périmètre.

Bagnols-sur-Cèze                            

Au sein du périmètre délimité par les voies suivantes :

• la place Jean-Jaurès
• l’avenue Paul-Langevin
• l’avenue Jean-Perrin
• la place Bertin-Boissin
• la rue Garidel-Allègre, de la place Bertin-Boissin à l’intersection avec le chemin des dames
• le chemin des dames
• la descente des Perrières
• l’avenue Léon-Blum

Ces voies sont incluses dans le périmètre.

Nîmes

Au sein du périmètre délimité par les voies suivantes :

•  Boulevard des Arènes
•  Boulevard Gambetta
•  Boulevard Amiral Courbet
•  Boulevard Victor Hugo
•  Boulevard Alphonse Daudet
•  l’Esplanade
•  Boulevard de Prague
•  Boulevard de la Libération

Ces voies sont incluses dans le périmètre.

 

Font toujours exception à l’obligation du port du masque :

• Les personnes de moins de onze ans ;
• Les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus ;
• Les personnes pratiquant une activité physique ou sportive.

Pour le port du masque en extérieur dans le département du Gard sont concernés :

  • les marchés de plein-air alimentaires et non-alimentaires, les brocantes et vide-greniers, foires et fêtes foraines ainsi que les ventes au déballage ;
  • tout rassemblement public générant un rassemblement important de population, dont les manifestations sur la voie publique mentionnées à l’article L. 211-1 du code de la sécurité intérieure, les festivals, les concerts en plein-air et les évènements sportifs de plein-air ;
  • les espaces d’attente des transports en commun terrestres et aériens (abris bus, aérogares, quais des gares, quais des voix de tramways) ;
  • les espaces et les files d’attente à l’extérieur des établissements recevant du public

L’obligation du port du masque est reconduite également pour toute personne de onze ou plus, au sein des établissements recevant du public, pour ce qui concerne leurs espaces intérieurs et extérieurs ainsi que dans les transports publics et dans les véhicules professionnels rassemblant plusieurs personnes.

 

Font toujours exception à l’obligation du port du masque :

  • Les personnes de moins de onze ans ;
  • Les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus. ;
  • Les personnes pratiquant une activité physique ou sportive.


Catégories :Gard

Tags:, , , , , ,

1 réponse

  1. Les personnes qui pratiquent une activité physique devraient porter un masque.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :