Brève internationale : Gabriel Boric, nouveau président du Chili

Publicité

Devancé par José Antonio Kast candidat de l’extrême droite le 21 novembre au premier tour des élections présidentielles , Gabriel Boric remporte le second tour de scrutin avec 56 % des voix.

Le 19 décembre l’ancien leader étudiant a remporté le second tour de l’élection avec 55,9% des voix, devant le candidat d’extrême droite José Antonio Kast. Il promet d’aller vers un État providence mais n’aura pas la tâche facile, faute de majorité suffisante au parlement.

Jeune député du Frente Amplio (Front Ample) Gabriel Boric a largement remporté ces élections avec une participation record de 55,6 %. Elle n’était que de 47 % au premier tour. Face à lui José Antonio Kast défenseur historique de la dictature de Pinochet et ultraconservateur sur les questions de société est hostile au droit à l’avortement. Il voulait, s’il était élu, supprimer le ministère de la femme. Le vote des jeunes et des femmes a certainement été décisif dans cette élection.

Plus jeune président de l’histoire du Chili, Gabriel Boric prendra ses fonctions le 11 mars prochain. Il devra composer avec l’opposition pour mettre en œuvre ses réformes concernant l’éducation et la santé. Ces postes avaient été privatisés en partie durant la période de dictature (1973/1990).

Gabriel Boric inconnu il y a encore quelques années, s’installera au Palais de la Modena, lui qui a tout juste l’âge requis pour avoir pu se présenter à l’élection suprême au Chili.



Catégories :Brèves

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :