Jean Castex en appelle à la responsabilité de tous les citoyens français pour freiner la 5e vague de Covid-19

À 19 heures précises, Jean Castex, le premier Ministre français et Olivier Véran, le ministre de la santé et des solidarités se sont exprimés devant les Français lors d’une conférence de presse. Ils ont rappelé, chiffres à l’appui, que la France était rentrée dans une cinquième vague épidémiologique du Covid-19 dû au variant Delta et que tous les territoires et toutes les catégories d’âge étaient touchées y compris les plus jeunes.

Néanmoins, Jean Castex a tenu à souligner que la situation n’avait rien à voir avec la vague qui avait touché le territoire national l’année dernière et avait débouché sur des décisions de confinement et de couvre-feu. Cette fois-ci, un bouclier existe, il s’agit du vaccin. Pour freiner la courbe ascendante du virus et permettre aux hôpitaux de passer ce nouvel épisode (un de plus) le moins péniblement pour les soignants, il suffisait de ralentir de 10 % cette propagation par des éléments simples.

C’est donc à l’issue d’un conseil scientifique qui s’est tenu ce matin, que les décisions suivantes ont été annoncées par les représentants du Gouvernement :

  • La seule obligation concerne les discothèques qui devront fermer leurs portes à partir de vendredi pour quatre semaines.
  • Les autres décisions sont, pour le moment, des recommandations :
    • Le télétravail doit revenir la norme, deux jours au moins pour les entreprises privées et jusqu’à trois jours pour les entreprises publiques. Dans une semaine, un bilan sera fait concernant le respect par les entreprises de cette recommandation. S’il n’y a pas d’amélioration alors cela deviendra une obligation.
    • Dans les écoles primaires, la phase trois du protocole sanitaire est enclenchée, ce qui signifie que les élèves devront porter le masque à l’intérieur et à l’extérieur des classes. La restauration, en concertation avec les mairies qui ont la gestion de celle-ci, devra s’effectuer par classe afin d’éviter les regroupements. La pratique de l’éducation sportive avec contact est à proscrire.
    • Pour tous les événements qui ont lieu à l’intérieur mais également à l’extérieur, il est recommandé de, soit les annuler ou les reporter quand cela est possible ou alors de les maintenir mais sans retirer le masque. Ainsi dans les séminaires, les fêtes entre amis, les marchés de Noël (sous la responsabilité des préfets), il est recommandé de ne pas avoir de contact proche sans porter le masque. Les gestes barrières doivent revenir une habitude pour tous les Français.
    • Concernant la vaccination, plusieurs mesures ont été annoncées, à la fois pour les primo-vaccinations, les rappels et la vaccination des enfants de plus de cinq ans :
      • Pour les personnes de plus de 60 ans, il est dorénavant possible d’aller dans un centre de vaccination sans rendez-vous pour recevoir sa dose de rappel.
      • De même pour les primo-vaccinations, il n’est pas nécessaire de prendre rendez-vous, si les personnes se font vacciner dans des centres.
      • Pour les enfants de plus de cinq ans à haut risque (les enfants souffrant d’obésité, de diabète, de troubles respiratoires) après concertation par leur médecin de famille ou leur pédiatre, toujours sous le sceau du volontariat, pourront se faire vacciner à partir du 15 décembre car les premières doses du vaccin diluées arriveront sur l’hexagone le 13 décembre (doses pédiatriques).
      • Pour les autres enfants, le Gouvernement attend encore le feu vert de deux avis scientifiques avant de le rendre possible dès la fin de l’année.

Jean Castex a tenu à en appeler à la responsabilité de chacun pour endiguer cette nouvelle vague et ainsi passer des fêtes de Noël, le plus sereinement possible.



Catégories :National

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :