141 produits et 84 artisans récompensés lors du 29e concours Gard Gourmand « millésime 2022 »

Comme en chaque fin d’année, le Conseil départemental dévoile la liste des meilleurs artisans des métiers de bouche du Gard, à l’issue du concours « Gard Gourmand » qui décerne à leurs plats des médailles d’OR, d’ARGENT et de BRONZE.  Ces récompenses garantissent des produits d’excellente qualité, respectueux de la saisonnalité et issus de circuits courts. 

« À travers la démarche «Le Gard, Militant du Goût» et sa politique en faveur de la qualité alimentaire, le Conseil départemental s’est engagé, depuis longtemps, pour la promotion des différents terroirs gardois, la reconnaissance du patrimoine gastronomique et la valorisation des hommes et des femmes qui les font vivre au quotidien par leur travail.

Le Gard possède de très nombreux produits d’excellence, appréciés et reconnus. C’est notre devoir de les promouvoir! »  Françoise LAURENT-PERRIGOT, Présidente du Conseil départemental  et Cathy CHAULET Vice-présidente déléguée à l’Agriculture et à la qualité alimentaire.

 

Pour 2022 : 141 médailles ont été décernées avec 46 d’or, 48 d’argents et 47 de bronze

Pour mémoire en 2021 : 112 médaillesont été décernées avec 38 d’or, 37 d’argents et 37 de bronze

Cette année, ce sont 128 concourants, artisans, traiteurs, commerçants, restaurateurs et agriculteurs gardois, qui ont amené 492 produits après s’être inscrits sur le site www.militantdugout.gard.fr  au mois de juin dernier.

Chaque médaillé OR aura la photo de son ou de ses produits médaillés publiée(s) dans le guide des Médaillés et des Saveurs 2022 qui paraîtra en janvier 2022.

 

Un concours pour favoriser le meilleur du consommer gardois

Malgré la situation sanitaire, le nombre de concourants démontre l’intérêt renouvelé des entreprises gardoises pour le concours et plus généralement pour la démarche « Le Gard, Militant du Goût », initiée depuis 2002 par le Conseil départemental du Gard reconnue sur le territoire comme un signe de qualité et d’authenticité des produits.

La représentativité géographique du territoire contribue ainsi à l’aura du concours.

Chaque Gardois peut potentiellement retrouver un médaillé à proximité de chez lui. Une identification qui motive le consommateur et porte la promesse de l’augmentation du chiffre d’affaires des artisans lauréats.

 

Au-delà de cela, c’est aussi l’affirmation d’une volonté commune d’encourager une consommation locale qui favorise l’économie locale, renforce l’emploi et protège notre environnement

Tout au long de l’année, la démarche « Le Gard, Militant du Goût », est animée sur le terrain par le Conseil départemental, les chambres consulaires, Gard Tourisme et l’association « Bienvenue à la Ferme » par le biais d’un réseau de techniciens. Ils se réunissent chaque mois pour préparer le concours et faire vivre la démarche au plus près des attentes des artisans et des consommateurs gardois.

Depuis quelques années, les produits emblématiques du Gard, tels que l’oignon doux des Cévennes, le taureau de Camargue, les olives et huiles d’olive de Nîmes ou encore la truffe noire du Pays d’Uzès et Pont du Gard et la figue de Vézénobres, reconnus par des labellisations en Sites Remarquables du Goût, contribuent également au rayonnement de la démarche au-delà des frontières départementales et favorisent ainsi le développement de la renommée du Gard dans toute la France et sur les marchés internationaux.

 

Le concours Gard Gourmand 2022, comment ça marche? 

224 jurés composés de tous les milieux professionnels et sociaux sur l’ensemble du territoire se sont réunis durant 4 jours (du 5 au 8 octobre dernier) au Centre de Formation des Apprentis de la CCI à Marguerittes afin de tester 492 produits.

Cette année, 84 artisans ont ainsi été récompensés pour la qualité de leurs produits.

Le principe :

Les dégustations se font à l’aveugle. Les jurés sont choisis de manière à représenter un échantillon « représentatif » de l’ensemble des consommateurs.

La notation prend en compte l’aspect, la saveur, le toucher, l’olfaction et la rétro-olfaction du produit dans une appréciation graduée de « très agréable » à « défaut », en passant par « agréable », « quelconque » ou « léger défaut ».

Le palmarès s’opère avec des produits qui doivent obtenir la note minimale de 15/20 pour pouvoir prétendre à un trophée.

24 à 25 produits sont donc dégustés par chaque juré, selon un cahier des charges rigoureux.

 

Les produits sont répartis en 4 catégories :

. Accompagnements, fromages et boissons

. Charcuteries et plats cuisinés

. Pains et spécialités

. Desserts et douceurs.

Ces catégories sont elles-mêmes divisées en 35 familles.

 

Un concours organisé dans le respect des règles sanitaires

Au regard de la situation sanitaire et des protocoles mis en place au niveau national, les dégustations se sont déroulées sur 4 jours au lieu des 3 journées habituelles.

 

Pour les fêtes, consommons gardois

Comme chaque année, le mois de décembre est l’occasion pour le Conseil départemental de rappeler, au travers d’une campagne de communication, le savoir-faire de nos artisans pour confectionner des produits d’excellence.

Les visuels de cette campagne de communication ont été sélectionnés parmi la liste des produits présentés lors du concours Gard Gourmand.

Cette année, 5 plats sont mis à l’honneur :

. Le foie gras mi-cuit à la  carthagène – Boucherie chez Michel – Saint-Laurent-d’Aigouze

. Le filet fumé – Pisciculture Domaine Coularou – Le Vigan

. Le Petit nîmois – SAS Fromagerie des Loubes – Montignargues

. Le Dôme des délices – Ador le pain – Nîmes

. Le Rocher gourmand – Recettes Secrètes de Pascaline – Monteils

Le guide qui répertorie chaque année les produits labellisés « le Gard, Militant du goût » sera disponible courant janvier 2022 dans les offices de tourisme et en ligne sur le site militantdugout.gard.fr.

 



Catégories :Gard

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :