La ville de Nîmes lance un nouveau projet pédagogique autour de la biodiversité : « La forêt des enfants »

Du 15 au 26 novembre, chacun des 1544 élèves de CP plante un arbre à l’aide des jardiniers de la Ville. Véritable engagement de la municipalité, ce projet s’étend sur 6 ans.

À terme, entre 9000 et 10 000 arbres plantés permettront :

  • d’offrir des lieux nourriciers à la faune et à la flore locale,
  • d’installer des refuges pour la biodiversité,
  • de lutter contre le réchauffement climatique,
  • et plus largement de sensibiliser les enfants aux problématiques actuelles de l’environnement.

En 2021, 15 000 m² de terrain de la Bastide sont concernés. Arbres fruitiers, arbre de pollinisation, niche de biodiversité, cinq essences d’arbres d’un mètre quatre-vingt de moyenne y seront installés : arbre de Judée, érable de Montpellier, érable champêtre, amandier commun, chêne vert, arbousier, pistachier et filaire à feuilles étroites.

Le site de plantations changera chaque année pour pouvoir étendre ces zones nourricières de biodiversité sur différents secteurs de Nîmes.

 

Ateliers pédagogiques

En amont des plantations, les 43 écoles élémentaires et primaires de la Ville participent à des ateliers d’éducation à l’environnement, d’abord préparés en classe avec les instituteurs, puis sur site avec des animateurs du service Biodiversité de la Ville, des jardiniers municipaux et des associations missionnées.

Au programme : cycle de vie d’un arbre, balade naturaliste, réalisation d’une œuvre éphémère à base d’éléments naturels glanés dans la nature, conte sur la thématique de la forêt et enfin atelier sur les différentes techniques de plantation d’un arbre.

Grandir ensemble

Chaque enfant participera ensuite à la plantation de son arbre dans le trou réalisé en amont. Une fois planté, il installera une étiquette confectionnée préalablement pour pouvoir identifier l’emplacement de son arbre.
Il repartira avec un diplôme et une bouture de plante provenant du Centre Horticole nîmois.

« Notre défi est de sensibiliser les élèves à la nature en les faisant participer à la création d’une forêt. Une initiative saluée par les Nîmois, et surtout par les enfants, fiers d’avoir un végétal attitré sur lequel ils vont pouvoir veiller, d’année en année… » explique Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes.



Catégories :Gard

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :