La BD « Hitler est mort ! Tome 1 » : plongée dans l’enfer de la fin de la seconde guerre mondiale

C’est une BD historique qui interpelle. La prise de Berlin, la recherche de preuves de la mort d’Hitler et en toile de fond, la guerre (ou la guéguerre) des services secrets soviétiques ne laisseront pas indifférent. « Hitler est mort ! Tome 1 : Vigilant et impitoyable », le premier d’une série de trois tomes sur la prise de Berlin et la recherche du corps du pire génocidaire du XXe siècle. 

2 mai 1945, l’armée Rouge après de longues semaines de combats entre dans un Berlin dévasté, direction le bunker pour y « dénicher » le Führer et ses acolytes. Mais Hitler a disparu !!!

S’ils retrouvent les cadavres de Goebbels et de sa famille ainsi qu’un certain nombre de dignitaires nazis, le chef est introuvable. Est-il mort, comme l’a annoncé la radio allemande quelques jours auparavant ou s’est-il enfui vers l’Amérique du Sud comme des rumeurs le laissent entendre.

Les combats peuvent reprendre si le premier des nazis est en fuite et la capitulation sans conditions n’est pas réalisable si Hitler est encore vivant.

Staline est furieux et lance des recherches pour trouver son cadavre.

Le NKVD (ancêtre du KGB) et le SMERSH (le service du contre-espionnage soviétique) sont envoyés pour mener cette mission à bien.

Commence alors une course-poursuite pour les deux entités staliniennes qui se déchirent et se détestent. Au premier des services qui prouvera la mort d’Hitler la gloire, le déshonneur pour l’autre.

Chacun de leur côté va chercher des femmes et des hommes dans ce Berlin exsangue susceptible de leur fournir des informations.

 

Un thriller historique

Si l’héroïne du Smersh est fictive, en revanche les personnages côté soviétique et Allemand sont parfaitement réels et notamment les deux « patrons » des services secrets Laurenti Beria (Proche de Staline et Géorgien comme lui) et Viktor Abakoumov qui se vouaient une haine féroce et ont précipité la chute l’un de l’autre.

Cette BD est haletante tant au niveau de son scénario que ses graphismes qui complètent à merveille l’atmosphère pesante ambiante.

 

Le scénariste de la bande dessinée Jean-Christophe Brisard, découvreur des restes d’Hitler

Cette série en trois tomes a été écrite et scénarisée par le journaliste Jean-Christophe Brisard,

Après être passé par National géographique, VSD et Le Figaro il devient documentariste et obtient notamment la permission d’aller en Russie avec le médecin légiste Philippe Charlier étudier les dents du corps supposé d’Hitler.

Le journaliste a été aussi autorisé à consulter les archives militaires de la Russie de cette période. Ces recherches au sein même du KGB apportent un crédit historique et un regard assez singulier. Rares en effet, sont les œuvres qui se placent à l’intérieur de l’armée rouge connue pour son grand mutisme.

 

Une série à recommander tout autant pour la qualité de sa reconstitution historique que pour son scénario largement mis en valeur par le dessinateur

Néanmoins, il ne faut pas s’y tromper, ce premier tome (mais on présuppose que les deux autres seront du même acabit) n’est pas à mettre entre toutes les mains.

Même si les dessins revêtent un code couleur relativement normé au regard de la seconde guerre mondiale (marron, rouge, noir, vert-gris), ils dépeignent avec une réalité crue la violence de cette entrée dans l’antre de l’Allemagne nazie : scènes de tortures, autopsies d’enfants, viols (près de deux millions d’allemandes ont été violées par les soldats de l’armée Rouge entre janvier et juillet 1945. Les soldats alliés se comporteront de la même manière et on estime que 75 % des femmes de 10 à 75 ans on connu le même sort).

La bande dessinée « Hitler est Mort ! – Tome 1 : Vigilant et impitoyable » est disponible aux éditions Glénat et comprend 64 pages. Le second tome sortira le 20 octobre 2021 chez votre bédéiste ou libraire gardois préféré.

Une série pour les amoureux d’histoire (la série a d’ailleurs été recommandée par Historia) sur cette période très courte et très largement méconnue du grand public. Une belle découverte !

N.D.L.R. : Le dessinateur Alberto Pagliaro sera présent ce week-end au Festival de la bande dessinée de Nîmes pour dédicacer cet ouvrage.



Catégories :BD

Tags:, , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :