« La colère des druides », la première extension de « Assassin’s Creed Valhalla » sera disponible dès demain

Ubisoft a annoncé aujourd’hui, que « La colère des druides », la première extension narrative majeure de « Assassin’s Creed Valhalla » sera disponible demain sur toutes les plateformes. Dans cette nouvelle aventure d’Eivor, les joueurs voyageront sur les terres envoûtantes et magnifiques d’Irlande et découvriront les mystères du culte druidique ancien et mystérieux des Enfants de Danu. Plongés dans les mythes et le folklore gaélique, les joueurs devront se frayer un chemin à travers des forêts hantées et des paysages éblouissants afin d’aider les rois gaéliques à unifier l’Irlande.

Une aventure périlleuse au cœur de l’Irlande celtique

L’histoire débute lorsqu’Eivor est convoqué(e) en Irlande par Barid, son cousin lointain. Peu après son arrivée, ils sont appelés tous les deux par le Haut-Roi d’Irlande, Flann Sinna, qui leur demande d’entreprendre un périlleux voyage afin d’unir les factions en guerre. L’Irlande celtique, intrigante et ténébreuse, constitue une toute nouvelle région du jeu à explorer et comprend trois provinces ainsi que la ville de Dublin. Les joueurs retrouveront également dans cette extension des sites historiques irlandais célèbres tels que la chaussée des Géants, la colline de Tara, la digue du Porc noir, Ben Bulben et plus encore.

 

De nouveaux contenus et de nouvelles fonctionnalités dans « Assassin’s Creed Valhalla »

Développée par Ubisoft Bordeaux, l’extension « La colère des druides » introduit de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux contenus dans « Assassin’s Creed Valhalla » :

• Les joueurs devront accomplir des Contrats Royaux des rois gaéliques afin de collecter des ressources.

• Ils pourront revendiquer et conquérir les Ringforts d’Irlande, former des alliances pour dominer les routes commerciales afin de contribuer à la richesse de Dublin et la transformer en principale place commerciale du pays.

• Échanger des ressources rares et des récompenses exotiques avec des pays d’outre-mer afin de faire de Dublin une ville prospère.

• Maîtriser un tout nouveau type d’arme : la faucille, une lame rapide et mortelle qui peut être tenue dans chaque main.

• Utiliser de nouvelles capacités et compétences telles que le Salut viking, les flèches à bombe fumigène, l’invocation du chien-loup irlandais et le combo avec la faucille.

• Combattre de nouveaux ennemis puissants incluant les Enfants de Danu, un culte druidique mystérieux, les Drengrs, les factions irlandaises et de nouvelles créatures mythiques.

• Découvrir une variété de nouveaux équipements et d’armes et davantage d’options de personnalisation pour le drakkar, le cheval, le corbeau, les tatouages et les cheveux d’Eivor ainsi que de nouvelles décorations pour la colonie.

Il n’est pas nécessaire d’avoir terminé l’arc narratif de « Assassin’s Creed Valhalla » pour y jouer

La « colère des druides » sera accessible dès que les joueurs auront atteint l’Angleterre et terminé l’un des premiers arcs narratifs, que ce soit celui de Grantebridgescire ou de Ledecestrescire, qui se déverrouillent tous deux après leur arrivée de Norvège. Il n’y a pas de niveau minimal requis pour pouvoir jouer à « La colère des druides ».

Informations complémentaires :

« Assassin’s Creed Valhalla » est disponible sur Xbox Series X|S, Xbox One, PlayStation 5, PlayStation 4, sur PC via l’Epic Games Store et l’Ubisoft Store, sur Ubisoft+ (14,99€ par mois. Annulation possible à tout moment), le service d’abonnement d’Ubisoft, ainsi que sur Stadia. Le jeu sera également disponible sur la chaîne Ubisoft d’Amazon Luna dès son lancement en France. L’extension « La colère des druides » peut être achetée séparément pour 24,99€. Les joueurs pourront également accéder à l’extension via le Season Pass, disponible dès maintenant pour 39,99€ ou dans le cadre des éditions « Assassin’s Creed Valhalla » Gold, Ultimate et Collector.



Catégories :Jeux vidéo

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :