Yannick Jadot à Nîmes pour soutenir la liste gardoise d’EELV et Antoine Maurice, tête de liste pour les régionales

Yannick Jadot, député européen est venu ce mardi apporter son soutien à la liste gardoise d’EELV et à Antoine Maurice, tête de liste de l’Occitanie naturellement en vue des régionales du 20 et 27 juin.

C’est dans les jardins de la fontaine que sont arrivés à pied militants, colistiers et Dirk Offringa tête de liste gardoise pour les régionales accompagnés d’Antoine Maurice qui brigue le fauteuil de président de région et de Yannick Jadot, l’eurodéputé, venu apporter son soutien.

Au programme de ce point presse un retour sur les différentes parties du programme déjà travaillées par les équipes dans les 13 départements que compte la région depuis janvier. Après les thèmes de la santé, de la citoyenneté, des mobilités et de la culture, c’est la thématique de l’économie qui est abordée.

 

L’écologie est un moteur économique

Pour Yannick Jadot, le constat en matière économique est amer. « Les territoires sont très impactés et la casse sociale est très importante » et justement, l’eurodéputé de rebondir pour démontrer que « l’écologie est la promesse la plus efficace d’un point de vue économique. »

Trois piliers selon lui pour une relance verte, « les énergies renouvelables, l’agriculture paysanne et surtout l’économie circulaire » encore méconnue mais qui pourtant est essentielle, puisqu’elle comprend la lutte contre le gaspillage par l’approvisionnement durable et l’allongement des durées d’usage (contre l’obsolescence programmée) entre autres.

 

L’invitée surprise de ce point presse : la corrida, sujet délicat dans la première ville tauromachique de France

Si Antoine Maurice (ce pan de la culture gardoise, le chef de file, Gersois de naissance la connaît, puisque le Gascon a lui-même dans son département 21 arènes dont six pour la corrida.) avait signé le manifeste de la FLAC* à Béziers pour l’interdiction aux mineurs d’assister aux corridas, Dirk Offringa la tête de liste gardoise ne l’avait pas encore fait. Une épine dans le pied vite résolue puisqu’après le point presse, celui-ci a signé à l’instar de son chef de file le manifeste.

Yannick Jadot, Antoine Maurice et Dirk Offringa

L’eurodéputé très ferme en ce qui concerne les alliances au second tour

À l’heure actuelle au conseil régional, les écologistes font partis de la majorité, ils estiment que le compte n’y est pas. Pour autant, Yannick Jadot a martelé que si le premier tour se faisait en solo, il n’y aurait pas d’alliance avec laRem, mais avec « l’arc humaniste qui va de la FI au PS au second tour. »

On ne peut être plus clair !

 

*FLAC fédération des luttes pour l’abolition des corridas



Catégories :Politique

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :