La Féria de Pentecôte à Nîmes, prévue du 20 au 24 mai, ne pourra avoir lieu dans sa forme traditionnelle

Face aux restrictions sanitaires imposées par la pandémie de Covid-19, la Ville de Nîmes et Simon Casas Production France sont obligés d’annoncer que la Féria de Pentecôte, prévue du 20 au 24 mai, ne pourra avoir lieu dans sa forme traditionnelle. Ils affichent néanmoins la volonté d’organiser un rendez-vous taurin, dont l’alternative d’El Rafi.

Evènement de notoriété internationale incontournable depuis 1952, la Feria de Pentecôte est un moment de fête collective et de partage autour des traditions nîmoises et des cultures taurines. Confrontés à une crise sanitaire sans précédent qui les avait déjà contraints à annuler l’édition 2020, la ville de Nîmes et son délégataire Simon Casas Production France sont contraint de ne pas reconduire l’événement dans son format habituel.

 

Une volonté intacte de créer l’évènement

Il n’y aura donc pas de pégoulade ni de grand rassemblement populaire, comme initialement prévu du 20 au 24 mai prochain. En revanche, les organisateurs gardent intacte la volonté de maintenir fin mai, à Pentecôte ou les 29 et 30 mai, une programmation taurine.

« Nous n’avons pas d’autre choix que de revoir le format de la Féria. Néanmoins, nous voulons tout faire pour assurer une course avec un cartel de grande qualité. Les aficionados nîmois n’auraient pas compris qu’El Rafi prenne son alternative et devienne matador ailleurs que dans sa ville. Bien sûr, cette programmation sera assurée avec la stricte observation des mesures barrières et dans le respect absolu des contraintes dictées par l’Etat en fonction de la situation sanitaire », déclare Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes.

« Nous avons à cœur de créer à la fin du mois de mai, à Pentecôte ou le week-end d’après, une programmation d’excellence, dont l’alternative du novillero El Rafi », précise Simon Casas.

 

Une Féria des Vendanges étoffée

En lien avec la préfecture du Gard, si les directives gouvernementales le permettent (possibilité d’organiser de grands rassemblements dans les contraintes sanitaires, ouverture
des restaurants), la ville de Nîmes et SCP travaillent activement à l’adaptation de sa programmation (cartel, affiche…) qui sera annoncée début mai.

Parallèlement, Jean-Paul Fournier et Simon Casas partagent la volonté de proposer une Feria des Vendanges étoffée et d’envisager de créer un événement taurin début septembre.



Catégories :Gard

Tags:,

1 réponse

  1. On s’en fout de la feria !
    Laissez les taureaux en paix !!🤑

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :