Une résidence d’artiste de land art participatif dans la Réserve de biosphère des gorges du Gardon

Le Syndicat Mixte des gorges du Gardon accueillera l’artiste Douce Mirabaud en résidence du 22 mars au 7 mai. Elle créera, avec la participation des habitants, trois œuvres de land-art dans les communes de Cabrières, Poulx et Sainte-Anastasie.
Les œuvres seront présentées au public le week-end du 8 mai et pourront ensuite être visitées jusqu’à l’automne.

Cette résidence fait suite à un appel à projet qui a suscité plus de 50 réponses en 2020. Après délibération d’un jury constitué de représentants des communes et de professionnels du monde de l’art et de la culture c’est le projet de Douce Mirabaud qui a été retenu.

 

Le projet : trois œuvres pour trois lieux

• À Sainte-Anastasie, l’œuvre portera sur la création de géoglyphes en pierre représentant les célèbres fresques de la grotte de la Baume-Latrone.
• L’œuvre de Poulx sera constituée d’un réseau de puits en pierre sèche reliés par des nuages de cannes de Provence symbolisant l’eau.
• À Cabrières enfin, l’artiste a imaginé une œuvre autour de l’histoire des « pâles qui se sont faites la malle » sur le site d’un vieux moulin privé de ses ailes.

Ces trois créations seront restituées au cours de journées festives le week-end du 8 et 9 mai prochain. Elles pourront être visitées tout au long de la belle saison.

 

Un projet participatif réalisé avec les habitants du territoire

De nombreux acteurs du territoire se sont associés au projet. Ainsi Les écoles primaires de chaque commune participeront à la création des oeuvres. La MFR du Grand Mas d’Uzès dépêchera également une classe de terminale. Des organismes d’accueil de publics dits « empêchés » comme l’UNAPEI 30 de Nîmes ou l’hôpital de jour du Mas Careiron d’Uzès participeront à la création des oeuvres. De leur côté les ateliers et chantiers d’insertion d’ACEE de Nîmes, les Oliviers de la Ville de Marguerittes apporteront leur expertise en construction pierre sèche aux côtés du chantier d’insertion du SMGG.

Il sera également fait appel aux habitants et associations des trois villages (parents d’élèves, assos patrimoine, bibliothèques…) ainsi qu’à toutes les personnes qui souhaiteraient s’y associer.
Les personnes intéressées peuvent s’inscrire sur le site internet des gorges du Gardon pour recevoir le calendrier des rendez-vous www.gorgesdugardon.fr/landart

 

Portrait de l’artiste

Après avoir débuté comme comédienne, Douce Mirabaud se consacre depuis 2013 au land-art, ou selon sa propre définition, à « l’art du paysage sculpté avec des matériaux naturels et éphémères ». Ses installations sont souvent inspirées par la topographie et l’histoire des lieux qu’elle investit : l’eau à Poulx, qui en a tant manqué autrefois, le vent sur le site de l’ancien moulin à vent de Cabrières, les fresques préhistoriques de la Baume-Latrone à Sainte-Anastasie.

Ce qui l’a séduite dans le projet de la Réserve de biosphère des gorges du Gardon ? Les paysages et le patrimoine culturel, mais aussi la dimension participative du projet et la pluralité des publics qu’il associe. Elle a de plus été surprise et stimulée par l’envie de faire ensemble qu’elle a ressentie lors de sa visite de repérage à l’automne 2020, qui n’a fait que renforcer sa motivation. L’œuvre n’est ici qu’un prétexte pour se retrouver, et ça lui va bien comme démarche !

Site internet : http://doucemirabaud.blogspot.com/

 

Un fil conducteur : la pierre sèche dans le paysage

La résidence a pour fil conducteur le petit patrimoine en pierre sèche dans le paysage, omniprésent sur le territoire de la réserve de biosphère des gorges du Gardon. Ainsi chaque installation aura une composante en pierre sèche.

Au moulin de Cabrières les enfants de la commune bâtiront un banc circulaire en pierre sèche à l’intérieur du moulin avec de la pierre locale permettant une construction rapide avec ses formes plates et allongées. À la belle saison il permettra de prendre le frais à l’ombre du moulin en regardant le ciel.

Le moulin à Cabrières du Gard

Le projet : « Les pâles se font la malle » : des pâles de moulin en fuite sur le site de l’ancien moulin à vent.

L’installation de Poulx fera la part à la pierre sèche d’aujourd’hui, avec la réalisation de cinq puits en pierre sèche réalisés par des chantiers d’insertion locaux et peut être fera t-on appel à des bâtisseurs amateurs si on a encore besoin d’un coup de pouce ensuite.

Le projet : Un réseau de puits en pierre sèche d’où jaillira un flot de cannes de Provence dans un jardin minéral contemporain à flanc de colline.

L’installation de Sainte Anastasie, elle, sera réalisée dans un décor d’anciens clos en pierre sèche aujourd’hui recouvert de forêt. Le recours au glanage des pierres au au sol et leur redisposition en lignes arrangées sinuant au sol rend hommage à l’antique geste de l’épierrage.

Le projet : création de Géoglyphes en pierre arrangée représentant les fresques de la Baume Latrone sur un secteur d’ancien clos en pierre sèche.

Partenaires et remerciements

  • Les Communes de Sainte-Anastasie, Poulx et Cabrières
  • Les écoles primaires des trois commune participantes
    • Ecole primaire de Cabrières : 3 classes participantes (CE2-CM1 ; CM2 ; CP-CE1)
    • Ecole primaire de Sainte Anastasie : 3 classes participantes ( CP-CE1 ; CE2- CE1 ; GS-CP)
    • Ecole primaire de Poulx : 6 classes participantes (2 maternelle et 4 élémentaire)
  • Autres acteurs du territoire
    • Maison Familiale et Rurale du Grand mas d’Uzès
    • Centre d’Activités Thérapeutiques à Temps partiel Le Transfo du Mas Carreiron à Uzès
    • L’association pour la Communication les Echanges et L’Emploi (ACEE) de Nîmes
    • Le Chantier d’insertion des oliviers du CCAS de la Ville de Marguerittes
    • Le chantier d’insertion du Syndicat Mixte des gorges du Gardon


Catégories :Gard

Tags:, , , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :