Coming out cérébral d’un zèbre

Peut-être êtes-vous “zèbre” et vous l’ignorez. Peut-être en côtoyez-vous parmi vos amis. Sous forme de poème et dans un style unique Stéphane “sort du placard” pour nous dévoiler qui il est réellement. A chacun de bien observer ses rayures pour découvrir qu’il n’est pas caméléon. Il est comme ça le Zèbre. Il ressent et ose ressentir les choses.

 

 

 

Qu’est ce qui nous différencie ?

Rien et tout à la fois.

Je ne suis pas VOUS, je suis MOI.

Vous voulez que je sois, moi je veux être.

Vous prônez la normalité, je hurle ma singularité.

Vous prétendez me voir, pourtant je ne cesse de me cacher.

Vous me connaissez, me définissez, sous couvert d’amour ou d’amitié.

Mais arrêtez d’essayer de me dompter.

Car votre analyse se limite à votre façon de penser.

Il n’y a pas de NOUS, juste des TOI, des MOI dépourvus d’émoi.

Et je comprends bien que ce sera toujours à moi de m’adapter.

En effet, vous pensez détenir l’ultime vérité.

Je suis entouré et à la fois isolé.

Parce que vous m’entendez mais à aucun moment vous ne m’écoutez.

Du savoir, je peux en accumuler à volonté.

Mais êtes-vous prêt à venir le partager ?

Je ne suis pas omniscient, mais un être pensant.

La solitude, j’en ai fait mon alliée.

Mais je suis lassé de me grimer.

Baisser la tête et fuir vos regards n’est plus une option mais ma réalité.

Parce que si je m’y noie, je risque de ne jamais m’en relever.

Je suis MOI, vous êtes VOUS.

Je suis unique tout comme vous.

Alors ne peut-on pas vivre dans le respect,

Plutôt que de vouloir à tout prix imposer et dominer ?

Pour Marie.



Catégories :Et si les mots pensaient ?

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: