Foyer épidémique de Covid-19 à l’Ecole Nationale de Police de Nîmes

Un foyer épidémique de Covid-19 s’est déclaré depuis 15 jours à l’École Nationale de Police de Nîmes (ENP).

Malgré des mesures importantes de dépistage, de gestes barrières et d’isolement, soixante-cinq cas ont été recensés à ce jour au sein de l’école.

L’école héberge aujourd’hui prés de 1300 élèves dans le cadre de leur scolarité ainsi que 400 permanents et salariés du privé.

Une campagne massive de dépistage par test antigénique est lancée dès cette après-midi et concerne autant les élèves que les permanents. Elle se poursuivra demain.

Dans le cas où les tests antigéniques se révéleraient négatifs, les élèves seraient autorisés à retourner à leur domicile afin de s’isoler. Un nouveau test par RT PCR sera réalisé 7 jours après ou dès l’apparition de symptômes avec préconisation d’une consultation médicale. Le retour à l’ENP serait conditionné à la production d’un test négatif.

Dans l’hypothèse où les tests se révéleraient positifs, les élèves resteraient confinés à l’ENP et ils seraient soumis à un test du type RPCR à compter du lundi 1er février avec un séquençage pour déterminer la présence d’un variant de Covid-19.

Les équipes d’encadrement de l’ENP- renforcées par les sapeurs-pompiers et la Croix Rouge- et le personnel de l’ARS restent attentifs à la situation et sont mobilisés. Afin d’éviter tout risque de propagation du virus, l’école sera fermée pour 8 jours et entièrement désinfectée durant cette période.



Catégories :Gard

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :