Paloma, la scène de musiques actuelles de Nîmes Métropole, se dote de sa propre solution de billetterie

Voilà plusieurs semaines que l’équipe de Paloma « profite » de ce temps de pause imposé pour réfléchir à sa façon de travailler. Se doter de sa propre billetterie, est l’un des premiers aboutissements de cette réflexion, au même titre que la modification de la carte du bar privilégiant des produits issus du circuit court et d’autres démarches qui seront annoncées dans les semaines à venir.

Les avantages pour le public ? Une billetterie plus respectueuse de ses usager·es

+ locale & solidaire : solution 100% française créée par les organisateurs de concerts eux-mêmes
+ éthique : on ne paye que le prix indiqué, adieu les frais de location intempestifs
Les données personnelles ne sont pas transmises à des sociétés tierces
+ responsable : les éventuels remboursements se feront directement par nos soins, dans un délai raisonnable d’un à deux mois
+ flexible : une solution administrée directement par l’équipe de Paloma
+ simple : les commandes, billets et factures sont disponibles en un coup d’œil depuis le compte client, et des « achats rapides » sont également possibles sans ouvrir de compte

Cette solution est désormais disponible à l’adresse suivante : https://billetterie.paloma-nimes.fr, ainsi que sur le site internet, par téléphone ou sur place.

Paloma travaille toujours avec les billetteries SeeTickets, Ticketmaster et France Billet, qui continuent de vendre des places pour les concerts, appliquant leurs propres frais de location,  politiques de confidentialité et de remboursement.

Un teaser vidéo explicatif sera présenté au public le mercredi 27 janvier à 15 heures sur l’ensemble des réseaux de la salle de spectacle (Facebook, Instagram, Twitter, Site internet & appli mobile).



Catégories :Culture, Gard

Tags:, ,

1 réponse

  1. C’est tellement évident qu’on se demande pourquoi ça a put être autrement…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :