Face à la crise, la ville de Nîmes soutient les étudiants en grande précarité

De très nombreux étudiants représentent un public fragile dont le contexte actuel amplifie la situation de grande précarité. La ville de Nîmes a souhaité, en plus des mesures sociales déjà mises en place, attribuer une aide exceptionnelle de 200€ aux étudiants ayant perdu leur source de revenu du fait de l’épidémie de la Covid-19.

« Depuis le début du premier confinement, la situation de nombreux étudiants, notamment ceux connaissant déjà des situations précaires, s’est notablement aggravée. La crise sociale qui prolonge à présent la crise sanitaire les touche de plein fouet. Nombreux sont ceux qui ont perdu leur emploi, déjà peu rémunérateur, qui leur permettait d’assurer leurs besoins de première nécessité » explique Frédéric Escogido, Conseiller municipal délégué à l’enseignement supérieur.

C’est pourquoi, l’Université de Nîmes et la ville de Nîmes, via son CCAS, attribuent une aide exceptionnelle de 20 000€ aux étudiants nîmois ayant subi une perte de revenu liée à la crise sanitaire.

« Ce soutien leurs permettra de payer une partie de leur loyer et de leurs charges, des achats de biens de première nécessité ou des soins » explique Carole Solana, Déléguée à la solidarité.

Identifiés via l’assistante sociale de l’Université de Nîmes, une centaine d’étudiants sont concernés par ce dispositif.

Budget de l’opération : 10.000€ pris en charge par la ville de Nîmes et 10.000€ pris en charge par l’Université de Nîmes.



Catégories :Gard

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :