Une Covid à deux vitesses

La quarantaine. Voilà ce qui définit aujourd’hui notre président. Par son âge et par sa situation d’infecté à la covid Emmanuel Macron ne sera visible que par écran interposé. En électricité un corps isolé est un corps qui n’est pas en contact avec un conducteur. Dans le cas du président, c’est le « conducteur du pays » qui s’isole de ses contacts.

Richard Ferrand, Président de l’Assemblée nationale, déclarait fin octobre sur France Inter : « Si on est malade c’est qu’on n’aura pas fait aussi attention que nécessaire [..]. Ce n’est pas une question de faute, c’est une question de responsabilité. » Le mercredi 16 décembre le même Ferrand déjeunait avec le président, le Premier ministre Jean Castex, le patron de LREM Stanislas Guerini, le chef des députés LREM Christophe Castaner, François Bayrou et Patrick Mignola pour le MoDem et, côté conseillers, le secrétaire général de l’Élysée Alexis Kohler, le tandem de conseillers politiques officieux Stéphane Séjourné et Thierry Solère et le conseiller politique en titre Pierre Herrero.

 

Une barrière ouverte d’un seul geste

Peut-être d’autres personnes étaient présentes tant il est vrai que la famille politique du chef de l’État s’autorise à transgresser les consignes. Le président ne nous a-t-il pas recommandé de ne pas dépasser la jauge de six personnes pour tous les repas ? Le dîner s’est terminé aux alentours de minuit et demi. Les autorisations de circuler pendant le couvre-feu n’incombent pas aux participants dans la mesure où ce repas valait comme réunion de travail. De quoi donner des idées à quelques réfractaires retardataires interpellés par la police.

 

La forteresse poreuse

La Covid a réussi à pénétrer dans le palais de l’Élysée. Le sujet va certainement occuper « le calendrier de l’avent ». Les chaînes d’informations permanentes vont scruter heure par heure l‘évolution de l’état de santé de celui qui « seul » dirige la France. Inquiétudes ? Panique ? Incertitudes ? Les services de communication du palais présidentiel vont certainement s’évertuer à donner des nouvelles rassurantes. E. Macron est un homme comme les autres qui applique les mêmes règles que n’importe lequel d’entre nous atteint de la Covid. Le communiqué lapidaire du site de l’Élysée en fait foi : « Conformément aux consignes sanitaires en vigueur applicables à tous, le président de la République s’isolera pendant 7 jours. » Un homme, mais pas tout à fait comme les autres à qui nous souhaitons un prompt rétablissement même si, précise le site « Il continuera de travailler et d’assurer ses activités à distance ».



Catégories :National

Tags:,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :