La ville de Nîmes réaménage les Quais sud de la Fontaine

Dans le cadre de sa politique d’aménagements des espaces publics reliant les sites remarquables Nîmois, la ville engage des travaux de voirie, de réseaux, de revêtement et d’espaces verts, sur les Quais sud de la Fontaine, de la Place Aristide Briand à l’Avenue Jean-Jaurès.

Embellir et rénover

Trottoirs, chaussées, éclairage, mobilier urbain, bordures et création d’une place piétonne devant l’Imperator ; à la fin de l’été 2021, la requalification de cet axe principal de circulation du centre-ville de Nîmes parachèvera le dernier point de liaison entre les places et boulevards de l’Écusson rénovés en 2018 et les allées Jaurès transformées en 2012.

Dans la plus pure tradition des jardins à la française et du style architectural classique, les Quais de la Fontaine offrent une composition urbaine remarquable aux visiteurs où l’on retrouve les préceptes de l’architecture classique du XVIIIème siècle. Le projet vise à embellir et valoriser ce lieu de promenade et de convivialité pour les Nîmois et les visiteurs, dans la continuité des aménagements de requalification récemment achevés sur Nîmes.

Le projet traite les espaces avec l’utilisation de matériaux nobles. Les abords de l’Imperator bénéficieront d’une nouvelle place piétonne, en rappel lapidaire du vocabulaire urbanistique du quai, qui lui-même sera en harmonie avec le style des allées Jaurès.
À cette occasion, le Pont de Vierne fera l’objet d’une grosse opération d’entretien pour améliorer son étanchéité, ses trottoirs et sa chaussée.

 

Développer la mobilité douce

Cet aménagement vise également à développer les mobilités douces et améliorer la circulation des piétons tout en respectant les contraintes de circulation existantes.
Sa chaussée sera réduite à une voie de circulation.

 

Un projet de réaménagement soucieux de l’environnement

L’arbitrage du projet de réaménagement choisi par le Maire de Nîmes porte une attention particulière sur le traitement paysager pour prioriser les espaces verts.

Les arbres seront préservés par un choix de revêtement réduisant les travaux de terrassement, des fosses plantées de grande dimension afin de favoriser les racines superficielles et le choix de lampadaires permettant un éclairage au sol de qualité qui tient compte de la présence des arbres.

 

Impact sur la circulation

Durant les travaux, d’octobre 2020 à la fin de l’été 2021, la circulation et le stationnement seront fortement modifiés et évolutifs en fonction de l’avancée du chantier.

L’accompagnement des usagers et des riverains à la perturbation de la circulation se fera selon cette organisation :
– La ville de Nîmes organisera une réunion d’information pour présenter aux riverains le projet et ses phases de réalisation.
– Une newsletter dédiée sera créée pour permettre de trouver rapidement un itinéraire de déviation – Inscription sur Nîmes.fr
– L’évolution du chantier sera communiquée sur Nîmes.fr durant toute la période des travaux.
– La ville de Nîmes installera une signalétique aux abords du chantier pour informer les usagers des contraintes occasionnées.

 

L’organisation du chantier

L’organisation du chantier a été pensée pour réduire au maximum ces difficultés au rythme de 3 phases successives :

1 – Une première phase de trois semaines – octobre 2020

La base vie du chantier s’installe d’abord sur quelques stationnements rue Saint-Dominique.
Les travaux se concentrent sur la partie réseaux rue Gaston Boissier, également fermée pour trois semaines, et côté façades du quai où la circulation est maintenue sur une seule voie.
Durant ces trois semaines, il est encore possible d’emprunter à double sens le Pont de Vierne.
L’accès à l’Écusson et la rue Général Perrier en arrivant par la route de Sauve se fait par la rue Grétry, grâce à une inversion de sens rue Racine derrière Carré d’Art.
En revanche, les poids lourds et les véhicules de plus de 2,5 mètres de hauteur ne peuvent accéder à cet itinéraire trop étroit pour les manœuvres.

Requalification quais sud de la Fontaine – Plan de circulation phase 1

2 – Fermeture du quai de novembre au printemps

Commence en novembre une deuxième phase qui va durer 5 mois, durant laquelle le quai sera fermé à la circulation.
La circulation de sortie de l’Écusson sera déviée sur la rue Émile Jamais.
Selon l’avancée du chantier, la traversée sud-nord par le Pont de Vierne devrait être rétablie avant la fin de cette période pour les véhicules, les piétons pourront en revanche l’emprunter durant tout le chantier.
Durant cette phase, l’accès à l’Écusson par la route de Sauve reprendra son itinéraire habituel par les rues Rabaut-Saint Étienne et Boissier. Les emprises de chantier ne permettant pas d’avoir des girations suffisantes, l’accès aux véhicules poids lourds restera interdit.

3 – Dernière phase – printemps / été 2021

À compter du mois d’avril, les rues Rabaut Saint-Étienne et Boissier doivent de nouveau fermer, tandis que la circulation sur le quai sera définitivement rétablie.
L’accès au Pont de Vierne restera limité au transit sud-nord de nouveau, et la déviation par la rue Grétry, mise en place lors de la première phase, rétablie.

 



Catégories :Gard

Tags:, ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :